Hoodia Gordonii est l’un des ingrédients phares qu’on retrouve dans plusieurs produits minceur et qui suscite pas mal de réactions dans le milieu des professionnels de ce domaine mais aussi de celui de la médecine et de la recherche scientifiques. En effet, depuis que les vertus “miracles” de cette plante ont été relayées sur plusieurs chaînes de télévision américaines, et vivement recommandées par des médecins célèbres, le boom Hoodia commença.

Tout le monde s’est mis à en parler et les pilules minceur à base de Hoodia se comptent désormais en centaines! Mais si je vous disais déjà que cette plante est désormais déclarée rare en Afrique du Sud et que sa sortie du pays est très régulée?! Ces pilules qui circulent en contiendraient-elles vraiment? Dans le présent article, TesteurPilules.com fait le point sur la notoriété de cette plante et vous dit ce qu’il faut savoir sur Hoodia Gordonii.

Hoodia Gordonii, le coupe-faim ultime

hoodia-gordonii-tribu-sanC’est ce que semble affirmer toutes les histoires rapportées par les autochtones originaires du désert du Kalahari, les tribus Sans des bushmens. Ces chasseurs de longue date ont toujours organisé des parties de chasse qui duraient des jours et des jours loin de leurs villages. Ils se déplaçaient tellement loin de leurs contrées qu’il était impossible pour eux de porter des sacs de vivres qui les auraient certainement ralentis. Il faut dire aussi que ces vivres ne couraient pas le désert! Plusieurs récits, dont certains sont rapportés par cette notification de nouvel ingrédient de diète alimentaire auprès de la FDA en 2004 par les dirigeants de Awareness Corporation, affirment que les aînés de la tribus consommaient du Hoodia Gordonii souvent et surtout quand ils partaient pour la chasse pour plusieurs jours. Ils en donnaient aussi aux enfants qui “mangeaient beaucoup”. Les propriétés coupe-faim et coupe-soif étaient donc chose commune chez ces indigènes.

La découverte officielle de Hoodia Gordonii

hoodia-gordonii-especeD’après les informations disponibles sur le web, nous avons essayé de dresser un petit historique de l’arrivée de cette plante dans le monde des pilules minceur. Il semble ainsi que Hoodia Gordonii doit son nom (du moins la deuxième partie du nom) ) à Robert Gordon, un explorateur qui trouva une plante dans la zone de la Rivière Orange en Afrique du Sud. Hoodia est une plante exotique succulente que les natifs de la régions utilisaient comme remède naturel pour certaines infections mais surtout comme suppresseur d’appétit efficace.

En 1937, un anthropologue hollandais qui étudiait les tribus des bushmens, au Kalahari, remarqua cette plante et s’y intéressa de plus près en posant beaucoup de questions à ses utilisateurs.

Entre 1960 et 1970, le South African Council for scientific and industrial research (CSIR) commença à s’intéresser sérieusement à cette plante, désormais considérée comme trésor national qui suscitait du véritable intérêt. C’est ainsi que les recherches entamées par le CISR ont abouti à l’identification et l’isolation de l’agent actif du Hoodia Gordonii : la molécule P57.

C’est donc vers 1996 que le CISR décida de céder la licence de cette molécule à une société britannique répondant du nom de Phytopharm, qui allait approfondir les recherches et transformer Hoodia Gordonii d’une simple plante du désert à un véritable produit minceur, cliniquement certifié. Mais…

La molécule P75, difficile à synthétiser

Bien que la molécule a été découverte et isolée, il semblait quasi-impossible de la synthétiser. Phytopharm s’est, pour cette fin, associé à deux géants de la pharmaceutique, à savoir Pfizer et Unilever, pour arriver à des résultats concluants. Même après des années de recherches et de travaux continus, Hoodia Gordonii est toujours une plante controversée!

Alors que les faits confirme ses vertus en matière de suppression d’appétit et de soif, les études scientifiques sur animaux et humains semblent ne pas les affirmer pleinement. Les chercheurs ayant travaillé sur Hoodia Gordonii remettent toujours en question le processus général de fonctionnement de Hoodia.

En 2003, Pfizer retourna la licence Hoodia Gordonii à Phytopharm. Cette dernière, bien qu’elle ait mis en place, en Afrique du Sud, de vastes plantations de Hoodia Gordonii, n’arrivait toujours pas à cerner toutes le conditions d’isolation du P57. Hoodia Gordonii ne pousse que dans des conditions désertiques très chaudes, prenant des années pour que la plante atteigne sa maturité. Bien que Phytopharm ait établi ces plantation,, il n’a pas été aussi facile pour reproduire cette plante sauvage dans un environnement contrôlé.

Aujourd’hui, plus de 13 espèces Hoodia sont répertorié mais il semble que seul Hoodia Gordonii est LA plante coupe-faim par excellence. Les autres variétés Hoodia ont certes les mêmes propriétés alimentaires et quelques vertus relatives à la régulation de l’appétit et la soif. Cependant, la molécule P57 présente dans Hoodia Gordonii est pratiquement l’unique ingrédient “miracle”.  

hoodia-force-hypothalamus

Hoodia Gordonii pour perdre du poids, comment ça marche?

Hoodia Gordonii n’est pas un aliment pour perdre du poids. Si vous tombez sur des publicités qui clament des propos de ce genre, sachez que le produit en question est du pur marketing!

C’est un suppresseur d’appétit qui est supposé vous aider à contrôler vos envies de manger et de boire et qui vous permettrait de supporter la faim et la soif durant plusieurs heures. Cela conduira nécessairement à réduire votre apport calorique, ce qui signifie que le risque de stockage des graisses est significativement contrôlé aussi.

J’aime bien expliquer l’effet du Hoodia Gordonii en le comparant au mode d’alimentation “économiseur de batterie” qu’on retrouve sur la plupart des smartphones. Le corps puise dans ses propres ressources énergétiques dans l’absence de toute source externe d’énergie, pour une certaine période. Tout fonctionne comme il faut, mais rien ne rentre au corps!

Il est donc clair qu’un produit minceur basée sur du Hoodia est plutôt un aide-minceur plutôt qu’un produit amincissant au sens propre du terme. Hoodia Gordonii, grâce à sa molécule P57, leurre le cerveau en lui faisant croire que le corps a eu son plein de nourriture. Le fonctionnement de cette molécule est similaire à celui du glucose, décuplé à plus de 100 fois. L’hypothalamus reçoit un “faux” signal lui indiquant que suffisamment de nourriture a été consommée, ce qui diminue automatiquement l’appétit.

Pour en apprendre davantage à propos de Hoodia Gordonii, nous vous invitons à consulter cette entrée de Wikipedia.

Comment acheter un pilule Hoodia Gordonii sans risques ?

La question est vraiment délicate, il faut le dire! Se retrouver dans cette jungle de produits étiquetés Hoodia n’est pas chose facile. Rappelons pour cela certains points à prendre en considération quand on décidera d’acheter un produit Hoodia :

  • La molécule P57 ne peut toujours pas être synthétisée à ce jour ;
  • Parmi les 13 variétés de Hoodia répertoriées, seul le Hoodia Gordonii qui pousse naturellement au Kalahari en Afrique du Sud est reconnu pour ses vertus coupe-faim incontestées ;
  • Le Hoodia Gordonii est une plante rare et protégée par le gouvernement Sud-Africain.

Vous aurez donc constaté par vous-même qu’il est difficile de trouver autant de pilules Hoodia sur le marché. Alors, qu’est-ce qu’il y a dans les milliers de flacons disponibles sur le marché actuellement?

  • Un petit pourcentage, dont nous ne disposons pas de chiffres exactes malheureusement, contient du vrai Hoodia Gordonii acquis officiellement et dûment auprès des autorités compétentes en Afrique du Sud ;
  • Un large pourcentage de produits contiendrait d’autres variantes que l’unique Hoodia Gordonii.
  • Nécessairement, une troisième partie des produits vendus seront des contrefaçons contenant des traces de Hoodia ou pas.
Afin de bien vous protéger :

– Adressez-vous plutôt à des sociétés déclarées dans votre pays pour vous assurer des sources de Hoodia Gordonii contenu dans un produit donné. En France, une société réelle se doit de répondre aux sollicitations de ses clients et celles des autorités compétentes.

– N’achetez pas sur des sites non connu ou chez des particuliers. Plusieurs produits proviennent de l’Asie (en particulier de Chine) : il n’y a pas de désert de Kalahari là-bas!

– Si vous décidez d’acheter (et que vous trouvez) du véritable Hoodia Gordonii, pensez à vous hydrater au maximum en buvant assez d’eau. Hoodia Gordonii joue des tours à votre cerveau qui pourra facilement oublier de ravitailler vos reins et votre foie en eau suffisante.

– Enfin, consultez votre médecin à propos de ce complément alimentaire, pour avoir un avis bien fondé.

Le mot de la fin

Hoodia Gordonii, bien que déclaré efficace par ses utilisateurs natifs en Afrique du Sud, ne semble pas encore convaincre les chercheurs qui continuent tout de même leurs investigations. Les vendeurs, eux, n’attendent pas : ils lancent des campagnes marketing pour attirer un maximum de clients. Vous, dans tous cela, armez-vous de bonne information, de vigilance et surtout… mangez sain et bougez!!!

Consulter aussi : Unique Hoodia, dites adieu au grignotage.