Le yacon est un légume peu connu, et pourtant, il recèle de nombreux bienfaits.
Très riche en substances prébiotiques, nous allons voir si, oui ou non, le yacon pour maigrir est une bonne solution minceur.

Carte d’identité du Yacon

yacon-pour-maigrir-le-legume

Nom scientifique : smallanthus sonchifolius
Noms usuels : yacon, poire de terre, aricoma, jiquima, jiquimilla
Classification botanique : famille des astéracées
Formes et préparations usuelles : sirop, thé, gélules, poudre, feuilles

Description botanique du Yacon

description-botanique-du-yacon-pour-maigrir

Le yacon est une plante herbacée vivace dont la zone de culture originelle se situe en Amérique du Sud, plus précisément au Pérou. On le retrouve cependant dans d’autres contrées, comme les Antilles par exemple.

La plante, qui peut atteindre jusqu’à 2m de haut, est constituée de tiges cannelées, légèrement pourpres et très robustes. Ses feuilles sont triangulaires et donnent des hampes florales jaunes.
Le yacon donne un légume tubéreux, comestible, croquant et au goût sucré, proche parent du topinambour. Ce tubercule long et charnu, de forme plutôt fuselée, fait penser à la poire, d’où le nom de « poire de terre » communément donné au yacon.

Le yacon a été importé en France dès le 19ème siècle, mais n’a pas remporté un vif succès en partie à cause du fait que son goût n’ayant pas été particulièrement apprécié.

Composition et principes actifs du Yacon

Outre sa haute teneur en eau, le yacon se compose de 2 substances principales.

1. Inuline :

L’inuline est un polymère du glucose et une fibre alimentaire soluble qui, par nature, n’est pas digérée par les enzymes amylases présents dans l’intestin.
Elle atteint le côlon intacte, où elle est métabolisée par la flore intestinale.
Cette métabolisation va entraîner une libération importante de dioxyde de carbone, d’hydrogène et/ou de méthane, qui stimule le développement des bactéries positives pour la flore intestinale.
C’est la raison pour laquelle l’inuline est considérée comme une substance prébiotique.

L’inuline est un agent sucrant qui a l’avantage de ne pas élever la glycémie, car elle n’est pas transformée en monosaccharide par la digestion.
Elle présente à ce titre un réel intérêt dans la gestion du diabète.

2. Fructo-Oligosaccharides :

Les fructo-oligosaccharides (FOS) sont des substances composées de deux sucres, le fructose et le glucose.
Tout comme l’inuline, les FOS résistent aux enzymes digestifs, mais sont digérés par la flore intestinale.
Ils stimulent la multiplication des bonnes bactéries, comme le bifidobacterium par exemple, et sont eux aussi considérés comme des prébiotiques.

Pour mieux comprendre les effets des deux principales substances présentes dans le yacon, faisons le point sur ce que sont les prébiotiques, et sur leurs bienfaits pour la santé.

Les prébiotiques et leurs bienfaits

Les prébiotiques ne sont pas dissociables de leurs proches parents, les probiotiques.
Les probiotiques sont les bactéries positives qui peuplent de manière naturelle notre intestin, et qui contribuent au bon équilibre de la flore intestinale et de l’organisme en général.
Les prébiotiques contribuent à la bonne santé des probiotiques. Ils viennent nourrir en abondance et de manière adéquate la flore intestinale (composée des probiotiques).

Les probiotiques quant à eux, sont indispensable à la santé.
Selon l’OMS (organisation mondiale de la santé), un probiotique est un mirco-organisme vivant qui, lorsqu’ingéré en quantité suffisante, produit des effets bénéfiques sur la santé de celui qui le consomme.
Voici un résumé de leurs effets sur la santé :

  • Ils renforcent l’immunité (et aident à ralentir les phénomènes allergiques) ;
  • Ils renforcent la barrière intestinale, qui sert de filtre pour empêcher les substances nocives de pénétrer dans l’organisme ;
  • Ils ont des effets anti microbiens directs, et participent à la lutte contre les différentes infections ;
  • Ils ont une action positive sur les intestins irrités, les ballonnements et les troubles du transit ;
  • Ils participent à la prévention des mycoses.

Concernant les prébiotiques, on leur prête des propriétés similaires, que nous pouvons compléter par les suivantes :

  • Ils ont des propriétés anti-inflammatoires ;
  • Ils participeraient à la réduction du taux de lipides dans le sang ;
  • Ils auraient un effet suppresseur d’appétit ;
  • Ils faciliteraient l’absorption des minéraux par l’organisme, et notamment du calcium.

Qu’en est-il réellement ?
Ces vertus des prébiotiques, dont certaines sont aujourd’hui controversées par les résultats de recherches scientifiques, sont-elles valables pour le yacon ?
Nous tenterons de répondre à cette question dans le chapitre suivant.

Propriétés et usages médicinaux du Yacon

proprietes-et-usages-medicinaux-du-yacon-pour-maigrir

A l’heure actuelle, les autorités européennes ont encadré les allégations qui peuvent être faites sur les FOS, dans le texte ci-dessous :

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des compléments alimentaires contenant des fructo-oligosaccharides (FOS).
Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits ne peuvent PAS prétendre :

  • Favoriser la santé ou le développement de la flore intestinale, le bon fonctionnement de l’intestin ou du côlon, le confort intestinal, ni réduire la flore intestinale pathogène ;
  • Favoriser l’absorption intestinale du calcium et du magnésium en vue de maintenir la santé des os ;
  • Maintenir des taux sanguins normaux de cholestérol ou de triglycérides ;
  • Renforcer l’immunité des nourrissons.

Ces revendications d’effet sont désormais interdites pour les compléments alimentaires contenant des fructo-oligosaccharides (FOS).
(Source : European Food Safety Authority (EFSA). Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to fructo-oligosaccharides (FOS) and decreasing potentially pathogenic gastro-intestinal microorganisms (ID 781) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/2006. EFSA Journal 2011;9(6):2222 [14 pp]. doi:10.2903/j.efsa.2011.2222).

Mais que disent les données scientifiques concernant le yacon pour maigrir ?

Le yacon  n’a fait l’objet que de quelques études sur l’être humain.
Parmi les 2 études réalisées, l’une d’elle confirmerait l’effet du yacon pour maigrir. Cependant ces résultats sont obscurcis par le fait que le protocole d’étude comprenait une réduction des calories alimentaires, qui pourrait être à l’origine de la perte de poids.
Cette étude n’est donc malheureusement pas fiable pour évaluer les effets du yacon pour maigrir des kilos superflus.

Cependant les participants ont pu observer une diminution nette de la sensation de faim pendant les 120 jours de prise de yacon.
D’autres faits ont été observé (baisse du cholestérol, augmentation mineure de la sensibilité à l’insuline), mais qui peuvent aussi bien provenir du yacon que de la perte de poids survenue et dont l’origine n’est pas clairement identifiée pour les raisons déjà évoquées plus haut.
(Source : NCBI. Instituto Superior de Investigaciones Biológicas, Consejo Nacional de investigaciones Cientificas y Técnicas, Universidad Nacional de Tucumán, Chacabuco 461, 4000-San Miguel de Tucumán, Tucumán, Argentina. Genta S., Cabrera W., Habib N., Pons J., Carillo IM.,Grau A., Sánchez S. Clin Nutr. 2009 Apr;28(2):182-7. doi: 10.1016/j.clnu.2009.01.013. Epub 2009 Feb 28)

D’autres études ont été réalisées sur les rongeurs, et ont confirmé que le yacon favorise la prolifération des bonnes bactéries dans le côlon, et améliore l’absorption des minéraux.
Même si ces études n’ont pas pour sujets des êtres humains, les résultats semblent prometteurs.

Lors des différentes recherches, il apparait que le yacon n’a pas d’effet significatif sur le taux de glucose sanguin, le cholestérol et les triglycérides.

Alors, le Yacon pour maigrir, vérité ou rêve ?

Malgré les différentes controverses existant autour des propriétés du yacon pour maigrir, il existe des raisons très claires qui en font un allié de votre perte de poids.

Plusieurs études ont en effet validé l’importance et le rôle des probiotiques dans la perte de poids.
Citons en une en guise d’exemple cette étude qui s’est déroulée sur une période 12 semaines, sur 2 groupes de sujets ayant pris soit des probiotiques, soit un placebo.
Pour évaluer résultats, les chercheurs ont mesuré la graisse abdominale, le poids corporel et les tours de taille et de hanche des sujets des deux groupes.
Les résultats enregistrés chez le premier groupe (consommant du yacon) sont les suivants :

  • Une diminution significative de la graisse, à la fois sur la zone de l’abdomen, mais aussi sur d’autres zones réparties sur tout le corps, en moyenne de – 4,6% ;
  • Une baisse significative du poids corporel, avec une perte moyenne de 1,4% du poids total en 12 semaines ;
  • Une réduction elle aussi significative de l’IMC, du tour de taille et du tour de hanches.

(Source : NCBI. Technology and Research Institute, Snow Brand Milk Products Co Ltd, Kawagoe, Saitama, Japan. Kadooka Y., Sato M., Imaizumi K., Ogawa A., Ikuyama K., Akai Y., Okano M., Kagoshima M., Tsuchida T. Eur J Clin Nutr. 2010 Jun;64(6):636-43. doi: 10.1038/ejcn.2010.19. Epub 2010 Mar 10).

Or, si les prébiotiques présents dans le yacon servent de nourriture aux prébiotiques, on peut en conclure que la consommation de yacon pour maigrir peut, en effet, et ce de manière indirecte, avoir une réelle influence sur la perte de poids.
Et puis n’oublions pas les effets coupe-faim du yacon, qui ont été révélé et validés par la recherche, comme nous l’avons mentionné plus tôt.

Précautions, effets indésirables et contre-indications du Yacon

Le yacon est généralement très bien toléré.
A trop fortes doses et sur le long terme, c’est-à-dire au-delà de 20g de FOS pour 70kg de poids corporel pendant 6 mois, le yacon peut entrainer des douleurs intestinales et des diarrhées.
Sinon, à dose normale, certaines personnes observent une plus grande quantité de gaz.

Les feuilles du yacon, contenant du sequesterpene, peuvent être dangereuses pour les reins, et il n’est donc pas conseillé d’en consommer.

Enfin, il est rare, mais possible, d’être allergique au yacon (un cas de choc anaphylactique a déjà été recensé).

Dosage du Yacon

Concernant le dosage du yacon, il nous semble prudent de respecter une limite ne dépassant pas les 20g de FOS par jour et par tranche de 70kg.
Afin d’éviter tout surdosage, nous conseillons de prendre le yacon pour maigrir sous forme de cure, par exemple de 1 à 2 mois, et de faire une pause minimale de 2 semaines entre chaque cure.

Enfin, nous recommandons de suivre la posologie indiquée sur les étiquettes produits, qui prennent en compte le dosage de yacon pour maigrir dans les gélules proposées et sont conçues pour éviter toute surconsommation (sauf cas de fabricant peu scrupuleux, que nous mentionnons dans nos tests).

En conclusion

Le yacon pour maigrir peut vous apporter une aide toute en douceur, au naturel, pour améliorer la santé de votre flore intestinale qui elle, va se charger de vous aider à déloger les graisses superflus.

Si vous êtes pressé, le yacon pour maigrir n’est certainement pas le produit qu’il vous faut.
Par contre, si vous voulez prendre votre temps et rééquilibrer votre vie sereinement, le yacon semble tout indiqué.
Eventuellement une combinaison yacon + probiotiques pourraient être intéressantes pour accompagner un régime alimentaire.