Sélectionner une page

Sibutramine medicamentLa sibutramine est un médicament anti-obésité qui a été produit et longtemps commercialisé par les laboratoires américains Abbott, depuis 1997. Ce médicament a donc été souvent prescrit traitement d’appoint contre l’obésité nutritionnelle et parfois en cas de diabète de type 2 ou de dyslipidémie, jusqu’à ce qu’on décide de son retrait du marché. En dépit des interdictions liées à son usage pour lutter contre la prise de poids, la sibutramine se retrouve encore dans certains compléments alimentaires, généralement à l’insu du consommateur!

Bien que vous soyez séduits et tentés par les effets déjà confirmés de cette substance, vous êtes vivement invités à faire preuve de vigilance. Le ratio bénéfice/risque de la sibutramine a été clairement établi : à ne pas utiliser.

Sibutramine, un médicament qui marche…

sibutramine moleculeAffirmer que la sibutramine ne fonctionne pas, ou que c’est une arnaque, … n’est pas juste à l’égard de ce médicament. Il a bel et bien passé avec succès ses premiers tests avant l’obtention de son autorisation de mise sur le marché (AMM), d’abord aux USA puis en Europe. C’est ce que la science appelle un anorexigène phényléthylaminique qui provoque une modification des amines cérébrales entraînant une diminution de l’appétit et une sensation de satiété. Sa prescription relevait donc du domaine de l’endocrinologie, celui de la cardiologie et de la médecine interne ou encore du traitement des maladies métaboliques.

La Sibutramine a été mis sur le marché américain en 1997, et en Europe à partir de 1999. Elle a été commercialisée sous différents nomes de marques comme Afibon, Ectiva, Meridia, Minimectil, Obesan, Sibutral, Sibutril, Redoxade, Reductil, Zelium, … Beaucoup d’entre vous, reconnaîtront le Sibutral et se rappelleraient peut-être aussi de sa suspension du marché français en 2010.

Le mécanisme d’action de la sibutramine

La Sibutramine appartient à la classe pharmacothérapeutique “Médicaments contre l’obésité à action centrale”. Nous allons tout de même vous épargner tout le jargon médico-scientifique pour en expliquer le mode de fonctionnement.

Cette molécule agit en inhibant la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline, ce qui augmente le sentiment de satiété et diminue, par conséquent, les prises alimentaires.
Les premières études cliniques avaient démontré que la sibutramine permettrait de réduire l’obésité de 5% sans toutefois avoir un effet sur la glycémie ni sur le taux de cholestérol.
Un certain effet thermogénique qui limitait la diminution du métabolisme lors d’une perte de poids, a été aussi constaté.

Sibutramine Meridia

La prescription de la sibutramine se faisait alors comme traitement d’appoint dans le cadre d’un programme visant à contrôler le poids des patients présentant une obésité nutritionnelle et un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30 kg/m2. Ce médicament était aussi indiqué chez les patients présentant un excès pondéral nutritionnel avec un IMC supérieur ou égal à 27 kg/m2 associé à d’autres facteurs de risque liés à l’obésité, tels qu’un diabète de type 2 ou une dyslipidémie.

Les dangers de la sibutramine

Si l’on a fini par décider de retirer la sibutramine du marché, c’est bien à cause des risques désormais confirmés. En effet, il semble clair que son utilisation participe à l’augmentation des risques d’accidents cardiaques, surtout chez des sujets avec des antécédents vasculaires.

ANSM logoDans ce cadre, et déjà depuis 1999, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) – actuellement et désormais L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) – recommandait de ne pas dépasser 12 mois de traitement à la sibutramine. Selon la même agence, il ne fallait pas prescrire le médicament à des patients ayant enregistré des antécédents cardiovasculaires, ni à des patients souffrant d’hypertension artérielle insuffisamment contrôlée. De manière générale, pendant le traitement, il est vivement recommandé de surveiller régulièrement la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

Parmi les différents effets secondaires indésirables de la sibutramine, nous retrouvons la constipation, la sécheresse de la bouche, l’insomnie, la sudation mais surtout des palpitations, des céphalées, une tachycardie et une hypertension artérielle.

Après une décennie d’études et de mises en garde “épisodiques” de la sibutramine, le verdict final est tombé en Europe en 2010 : la sibutramine est officiellement et définitivement suspendue en raison de « risque de complications cardiovasculaires et efficacité modeste », selon l’Agence européenne du médicament.

A la recherche d’un coupe-faim efficace? Voici une bonne alternative à la Sibutramine :

Phen375, la légendaire pilule pour maigrir

Des compléments alimentaires minceur qui contiennent de la sibutramine!

Nous ne le répéterons jamais assez :

Un utilisateur averti en vaut deux!

Il vous revient de veiller à votre propre intégrité et votre sécurité lors de l’achat et de l’utilisation de produits minceur en libre vente, sans prescription médicale. Alors qu’il y a des fabricants sûrs et honnêtes, il existe des personnes peu scrupuleuses qui n’hésitent pas à mettre sur le marché des produits qui contiennent des ingrédients à risque, non déclarés sur l’étiquette de l’emballage. Un exemple connu en est la pilule Venom HyperDrive 3.0, dont vous pouvez consulter le test sur notre site :

Venom HyperDrive 3.0 attention à la sibutramine

Important : la Food And Durgs Administration (FDA), la plus haute instance reconnue mondialement en matière de régulation des médicaments et compléments alimentaires, n’approuve PAS les compléments alimentaires officiellement.
Elle contrôle les installations de production (laboratoires), certes. Mais, ce sont les fabricants qui sont directement et officiellement responsables des allégations et des informations qu’ils divulguent à propos de leurs produits. La prudence est donc de mise!

Voici un liste publiée par la FDA, contenant pas moins de 72 compléments contenant de la sibutramine…non déclarée! Cliquez sur l’image suivante pour la consulter :

Sibutramine Complements FDA

Conseils pour un achat sans risques de produits pour maigrir

N’y allons pas par quatre chemins, vous êtes des adultes et vous arrivez certainement à détecter un discours mielleux qui promet la lune et qui cache certainement de mauvaises surprises. Voici, en quelques points, ce que vous devez/ne devez pas faire :

  • Bien lire l’étiquette si disponible ; s’il n’y a pas de dosages ingrédients, passez votre chemin ;
  • Repérez les ingrédients phares et documentez-vous bien à propos d’eux ;
  • Ne croyez pas à des slogans qui vous promettent de perdre du poids très rapidement, sans effort de votre part ;
  • Oubliez l’existence d’une pilule magique! Si c’était aussi facile, ça se saurait ;
  • N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin ; il est formé pour cela.
  • Finalement, consultez des tests sérieux de produits minceur, lisez beaucoup et recoupez l’information pour vous faire votre propre idée.

Nous vous souhaitons bon courage pour la suite!

Share This