L’idée de consommer de la patate douce pour maigrir peut paraître étrange voir improbable, notamment à cause du goût très sucré de cette plante. Longtemps apparentée à la pomme de terre, la patate douce y ressemble fortement, mais ne fait pas partie de la même famille. Elle contient également moins de calories et a un apport glycémique plus bas que cette dernière.

Découvrons tous les détails relatifs à la patate douce, ses nombreux bienfaits sur la santé et sur la balance et les différentes manières pour la cuisiner.

Patate Douce Fiche

 

Fiche d’identité

Nom usuel : patate douce

Nom scientifique : Ipomoea batatas

Famille 

La patate douce fait partie de la famille des convolvulacées, cela peut être remarqué à partir de la forme en clochettes de ses fleurs. Elle est donc associée aux plantes ayant cette forme, tel le liseron bleu, la rose des bois ou encore les gloires du matin.

La patate douce comprend plus de 400 variétés, sa couleur varie entre le blanc, le jaune et le rouge violacé. Sa chair quant à elle est le plus souvent jaune orangée ou encore blanche.

Origines

Malgré que la patate douce soit inconnue à l’état sauvage, elle est apparentée originaire d’Amérique du Sud.

Néanmoins, depuis très longtemps elle était répandue dans toutes les zones au climat tropical, que ce soit en Amérique, en Asie, en Afrique ou encore en Océanie.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que les plus grands producteurs et exportateurs de la patate douce sont principalement la Chine, Le Nigéria, l’Ouganda, Le Vietnam, l’Indonésie, ou encore les Etats-Unis.

Bienfaits  de la patate douce

Bonne pour le transit

La patate douce est riche en fibres, ce qui lui donne la capacité de faciliter le travail des intestins et de réguler le transit intestinal. Cela lui permet également d’aider au contrôle du niveau de cholestérol, de renforcer le système immunitaire en permettant l’évacuation des déchets et autres bactéries encombrant le corps et finalement de prévenir les risques de cancer de l’estomac et du côlon.

Regorge de vitamines

La vitamine A

Elle permet de préserver la cornée de l’œil  et d’améliorer la vision nocturne. Mais également de contribuer à la croissance des os et des dents et à la protection de la peau. Elle a aussi de nombreux bénéfices contre les infections.

La vitamine B6

Convient parfaitement aux femmes souffrant de douleurs menstruelles ou encore aux femmes enceintes souffrant de nausées. Elle a également un rôle métabolisme crucial dans la synthèse de certains anticorps, de l’hémoglobine et de certains neurotransmetteurs (dopamine, sérotonine…)

La vitamine B9

Elle est primordiale pour le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire. Mais également dans la formation des globules rouges, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies.

La vitamine C

Qui contribue de manière sûre au maintien de la fonction immunitaire et au maintien d’un niveau d’énergie régulier,  elle permet également  d’activer la cicatrisation des plaies et augmente l’absorption du fer contenu dans les aliments par le corps.

Elle est également très bénéfique pour la peau puisqu’elle aide à la production de collagène.

Patate Douce Ingredient

Riche en cuivre et en manganèse

Le cuivre

Qui est important dans la préservation des os et l’équilibre de l’histamine et des plaquettes. Il permet également de lutter contre les radicaux libres et a une action anti-inflammatoire intéressante.

Le manganèse

Il aide notamment à maintenir la fonction cognitive, à réguler le taux de glycémie et à prévenir les maladies osseuses comme l’ostéoporose. Il permet également de maintenir une bonne santé respiratoire et réduit les douleurs menstruelles.

Débarrasse le corps de ses toxines

Elle permet notamment de favoriser le travail du système immunitaire, de lutter contre les radicaux libres, de préserver le fonctionnement cognitif, ainsi que de prévenir certain cancers grâce à sa richesse en caroténoides et en anthocyanes, de forts antioxydants nécessaires pour le corps.

Diminue les risques de maladies cardio-vasculaires

La patate douce permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires grâce aux composés phénoliques qu’elle contient et qui contribuent à lutter contre l’oxydation du cholestérol.

Pour tout savoir en détails sur les apports nutritionnels de la patate douce, rendez-vous ici.

La patate douce pour maigrir

Vetre plat graisseMalgré qu’elle soit très proche de la pomme de terre, la patate douce a une composition différente. En effet, elle est beaucoup plus intéressante quand on veut perdre du poids.

En effet, la patate douce contient 50% de fibres de plus que la pomme de terre et son index glycémique est beaucoup plus bas. De plus, les substances colorantes, qui sont anti-oxydantes, de la patate douce ne se retrouvent pas dans la pomme de terre.

Utiliser la patate douce pour maigrir peut s’avérer une bonne idée pour remplacer d’autres féculents plus caloriques et plus sucrés.

A consulter aussi : Glucomannan Plus 3000mg, un coupe-faim aux fibres de konjac

Faible index glycémique

Comparée à la pomme de terre qui a un index glycémique entre 80 et 111, la patate douce est plus faible dispose d’un index glycémique moyen de 70.

Elle convient donc, non seulement aux personnes diabétiques qui veulent réguler leur insuline. Mais également aux personnes désireuses de perdre du poids puisqu’elle évite au sucre de s’accumuler et de se métamorphoser en graisse.

Teneur faible en protéines et en lipides

La patate douce ne contient que 2 grammes de protéines et 16g de glucides, elle est donc moyennement calorique et convient à la perte de poids.

Coupe-faim et rassasiante 

Les glucides contenus dans la patate douce sont digérés lentement et permettent ainsi de garder son énergie plus longtemps après en avoir consommé.

Peu calorique

La patate douce figure parmi les féculents les moins caloriques, puisqu’elle est moins riche que les pâtes et le riz et beaucoup moins riche que le pain.

Elle constitue environ 75 Kcal pour 100 grammes de patate douce.

Augmente la sensation de satiété

Puisqu’elle est digérée très lentement, elle permet donc de se sentir rassasié pendant longtemps et nous évite donc les grignotages inutiles et la sensation de faim durant la période de régime. Elle permet également de réduire les quantités que nous consommons lors de nos repas.

action antioxydante 

Elle permet à l’organisme, débarassé de ses déchets de se concentrer sur l’élimination de la graisse assimilée, notamment grâce à sa grande richesse en antioxydants qui combattent les radicaux libres et les toxines.

Substitut à certains aliments gras

Nous pouvons très bien remplacer certaines collations grasses par de la patate douce.

En effet, quand l’envie nous prend de déguster des frites ou des chips pleins d’huile et que nous sommes entrain d’essayer de perdre du poids, il est judicieux de les remplacer par de la patate douce coupée en lamelles et cuite au four, accompagnée d’une goutte d’huile d’olives et d’épices ou simplement de sel.

Cela reste délicieux sans pour autant apporter les calories contenues dans un paquet de chips ou dans une assiette de frites.

Elle reste également plus nutritive que les collations grasse et vous offre le plein de vitamine B6 si elle est cuisinée au four.

Préparation de  la patate douce

Le choix de la patate douce

Patates douces farcies recetteQuand on choisit notre légume, il est nécessaire qu’il soit lourd et bien ferme.

Il faut éviter de prendre des patates à la peau relâchée, qui dégagent une odeur ou encore qui soient tâchées, pour s’assurer de leur fraîcheur.

Il est également conseillé d’acheter des patates de couleur foncée, plus riches en vitamines (notamment en Béta-carotène)  et en antioxydants.

La conservation de la patate douce

La patate douce est un légume fragile qui ne se conserve pas pour longtemps. En effet, sa durée est de 7 à 10 jours seulement.

Elle doit être conservée dans un endroit au sec et à l’abri de la lumière.

La préparation de la patate douce

Pouvant être préparée de la même manière que la pomme de terre, ou encore incorporée dans les desserts grâce à son goût sucré, les idées ne manquent pas pour préparer et utiliser la patate douce pour maigrir.

  • En frites, elle peut être badigeonnée d’huile d’olives (vous pouvez vous passer d’huile si vous voulez un plat plus léger) et de fines herbes et cuites au four ;
  • Cuite à l’eau et servie en légume d’accompagnement sous forme de tranches épaisses cuites à la poêle et assaisonnées aux herbes ;
  • Sous forme de soupe ou de velouté, cuite dans du bouillon de poulet, mixée et mélangée à du yaourt allégée, puis assaisonnée ;
  • En purée, ou elle sera cuite et écrasée avec un soupçon de beurre ou d’huile d’olive, du poivre et du sel ;
  • Les feuilles et les tiges de patate douce peuvent également être consommées à la manière des épinards ;
  • Pour les desserts, elle peut très bien être cuisinée en cake, en muffins, dans un fondant aux agrumes ou encore sous forme de compote à mélanger à d’autres ingrédients ou à déguster seule.

Néanmoins il est important de rappeler qu’en période de perte de poids, il est primordial de garder les repas sucrés pour les occasions et de veiller à les préparer de manière à réduire les calories en utilisant des produits allégés (yaourt et crème allégée, chocolat 0%… ) et en diminuant les proportions de sucre et d’huile.

Dans le cas où vous n’aimez pas le goût sucré de la patate douce, mais vous voulez bénéficier des bienfaits présents dans ses fibres, nous vous recommandons de vous tourner vers des coupe-faim sous forme de gélules (plus faciles à avaler et plus pratiques). Le format de complément le plus commun à base de cet aliment est la poudre ou la farine.

Contre-indications

Il n’existe pas de contre-indications spécifiques liées à la patate douce.

Néanmoins en cas de signe de réaction allergique à la plante il faut impérativement consulter son médecin ou un professionnel de la santé. Les personnes souffrant de calculs rénaux doivent surveiller leur consommation de patate douce, vu qu’elle contient de l’oxalate qui favorise la formation d’oxalate de calcium.

Comme tout féculent, il faut éviter une surconsommation de patate douce, puisqu’elle risque de produire l’effet inverse de celui escompté si consommée excessivement et mener à une prise de poids imminente et à un surdosage concernant certaines vitamines.