Le pamplemousse ou pomélo, n’est pas un fruit comme les autres! Sa composition exceptionnelle riche en vitamines et en antioxydants a suscité l’intérêt des nutritionnistes qui tendent à le placer dans la catégorie des “alicaments”, c’est à dire un aliment capable de guérir certaines maladies.

Cet engouement pour cet agrume n’est pas un phénomène de mode. Les preuves de son efficacité dans plusieurs pathologies ainsi que sa réputation de brûleur de graisse sont déjà admises par la communauté scientifique. Célèbre dans le monde entier, le pamplemousse n’est plus à présenter. Cependant, il mérite bien qu’on ait une connaissance assez complète de ses vertus, pour en faire un meilleur usage.

Le pamplemousse, une identité aux multiples facettes

Il existe une polémique autour de l’attribution du nom pamplemousse. Alors, pour simplifier, nous nous intéresserons ici au pamplemousse qu’on connaît tous et qui vient généralement des Etats Unis. Il a été légèrement modifié pour donner l’agrume qu’on trouve dans les supermarchés occidentaux.

Fiche identité du pamplemousse

Pamplemousse Fiche

Nom commun: Pamplemousse, Pomélo
Nom scientifique: Citrus maxima originaire de l’Asie du sud est, Indonésie, Thaïlande, Malaisie,
et Citrus x paradisi qui est plutôt un hybride avec l’orange et originaire d’Amérique.

Variétés de pamplemousse

Sous l’appellation générique de “pamplemousse”, on retrouve 4 variantes d’agrumes qui sont assez proches les unes des autres, avec des différences de couleurs et de teneur en sucre :

Pomelo : c’est ce qu’on trouve sur les étales des pays occidentaux et qu’on appelle pamplemousse, sa chair est clair et sa saveur est sucrée.

Pamplemousse blanc : il ressemble à une grosse orange, avec une chaire blanche et une saveur amère et sucrée.

Pamplemousse rose : dont la peau est légèrement rosée, et la chaire d’un beau rose appétissant.

Pamplemousse rouge : de couleur sanguine, et d’une saveur carrément sucrée.

Les bienfaits du pamplemousse

Le champs d’action du pamplemousse est vaste. Fruit rafraîchissant, jus désaltérant, source de nutriments précieux et remède contre plusieurs maux, des plus simples aux plus complexes. Voici une liste non exhaustive de ses bienfaits :

Régulation de la glycémie

Cette propriété a été étudiée par des chercheurs sur des souris, la conclusion est sans appel. Le jus de pamplemousse a montré une efficacité similaire à celle de médicaments utilisés pour traiter le diabète de type 2. Les résultats sont encourageants pour proposer le pamplemousse en tant qu’anti diabétique, mais les doses et les protocoles ne sont pas encore bien maîtrisés.

En attendant, on se contentera d’utiliser le pamplemousse pour prévenir l’installation du diabète plutôt que comme traitement de la maladie.

Anti cholestérol

C’est l’une des propriétés les plus admises et les plus documentées. Le pamplemousse possède des capacités pour diminuer les mauvais lipides sanguins. Le mauvais cholestérol et les triglycérides qui bouchent les artères et détériorent la santé cardiovasculaire, sont diminués grâce aux antioxydants puissants contenus dans le pamplemousse.

Des études scientifiques sérieuses ont prouvé cette action qui serait similaire à celle des médicaments célèbres, sans les effets secondaires et le coût de ceux-ci. Cette action est dûe à la présence d’un flavonoïde particulier appelé Naringénine qui a fait l’objet d’études assez poussée. Cette double action contre la diabète et le cholestérol en fait un protecteur du système cardiovasculaire.

Anti-cancer

Au même titre que la plupart des agrumes connus, le pamplemousse a montré une action préventive et inhibitrice de la prolifération des cellules cancéreuses. Cette action touche la plupart des cancers du tube digestif, allant de la bouche, le pharynx, l’oesophage en passant par l’estomac jusqu’au côlon. Il semble aussi que le jus ou les extraits du pamplemousse peuvent potentialiser l’effet de la chimiothérapie. Il serait donc du ressort du corps médical qui connaît bien cette question de donner un avis objectif.

Anti-inflammatoire

Les composés contenus dans le pamplemousse ont la capacité d’inhiber certaines molécules (les prostaglandines) responsables des divers états inflammations. Il paraît aussi que ce fruit renforce l’immunité générale, en augmentant la formation des globules blancs. Un effet antiviral de plus, encore en étude, attribué au pamplemousse.

Le pamplemousse est très riche en composés avec effets notoires, qui peuvent interférer avec certains médicaments. D’ailleurs, en lisant les notices de quelques uns , il est clairement mentionné que le pamplemousse peut modifier leur activité.

IMPORTANT !!!

Extrait du site web de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé) concernant la mise en garde contre l’interaction du jus de pamplemousse avec la prise de certains traitements médicamenteux

L’ANSM souhaite rappeler que le pamplemousse est connu pour interagir avec quelques médicaments. Il ne s’agit pas d’une réduction de leur efficacité, mais d’une augmentation de la fréquence et de la gravité de leurs effets indésirables.

Les médicaments concernés restent en nombre limité. Il s’agit notamment de certains médicaments contre le cholestérol (le plus souvent, la simvastatine – Zocor®, parfois l’atorvastatine – Tahor®,) ou d’immunosuppresseurs (ciclosporine – Néoral®, tacrolimus – Prograf®), pour citer ceux avec lesquels les conséquences peuvent être sévères.

Plus récemment, il est apparu que la dronédarone – Multaq® et l’ivabradine – Procoralan®, des antiarythmiques, la sertraline – Zoloft®, un antidépresseur, ou encore le docétaxel – Taxotère®, utilisé dans le cancer du sein, peuvent voir également leurs effets indésirables majorés.

Minceur, l’effet santé le plus célèbre du pamplemousse

Pamplemousse PomeloLa réputation du pamplemousse en tant que brûle graisse l’a en quelque sorte poussé au rang de “légende urbaine”, au point que le fait de se délecter d’un verre de jus le matin est devenue une routine presque obligatoire pour les stars et les sportifs. Apparemment, ce super fruit contribuerait à faire fondre la graisse, et à obtenir ainsi un corps fuselé, sans cellulite ou graisse incrustée.

Mais cette légende n’est pas totalement fausse! Le pamplemousse a démontré d’une réelle action sur la purification du corps de la plupart des toxines qui l’étouffent, y compris les amas de graisse disgracieux qui subissent une action antioxydante puissante.

Son apport calorique est très bas pour un volume important. Une grosse pamplemousse rassasie grâce à ses fibres et n’apporte guère plus de 80 calories en moyenne. L’envie d’en manger en grande quantité se trouve alors limitée : c’est tout simplement un coupe faim naturel.

Composition du pamplemousse

Les nutriments essentiels les plus connus pour lutter contre le vieillissement des cellules du corps, entre autres protéines, glucides, minéraux et vitamines sont représentés dans cet agrume en quantité équilibrée.

La liste est assez longue. En voici les principaux composants qui distinguent cet agrume des autres :

La vitamine C

Le pamplemousse est l’un des fruits les plus riches en vitamine C. Une demi pamplemousse couvre les ¾ de la dose journalière d’un adulte! Essentielle pour le bon fonctionnement du corps, pour lutter contre les infections grâce à son action antioxydante, elle permet de diminuer la résistance à l’insuline qui favorise le stockage des graisses, et détruit les radicaux libres causés par l’hyperglycémie.

La vitamine A et les carotènes

Essentiels pour lutter contre le vieillissement de la peau et de la rétine et protecteur naturel contre les méfaits du soleil. Le pamplemousse rose et rouge en sont naturellement les plus riches.

Les vitamines du groupe B

Dont la vitamine B1, responsable de la production d’énergie. La vitamine B9, appelée aussi folate, dont la carence chez les femmes enceintes est à craindre. La vitamine B6 qui intervient dans la santé cardiovasculaire et la vitamine B5 pour assurer la synthèse des hormones et des neurotransmetteurs.

Vitamine E

Au pouvoir antioxydant, appelée aussi vitamine de la beauté car elle participe à l’élasticité de la peau.

Les fibres

De la même famille que les pectines de la pomme, bénéfiques pour le confort intestinal en régulant le transit, absorbent les mauvaises graisses et stabilisent la glycémie.

Les flavonoïdes

Ces molécules antioxydantes confèrent au pamplemousse ses propriétés de lutte contre tous les types de vieillissement. On y trouve du lycopène présent également dans la tomate, des limonoïdes et de la naringine. Ces substances donnent au pamplemousse sa saveur amère typique, et sont contenus essentiellement dans les parties blanches. On comprend pourquoi le fruit doit être consommé entier, car le jus, en sera dépourvu.

Les minéraux

Le pamplemousse est une source de sels minéraux précieux. Le Cuivre intervient dans la synthèse de l’hémoglobine qui a un rôle essentiel dans la lutte contre l’anémie. Le Potassium assure les différents équilibres et échanges dans l’organisme, maintient le bon rythme cardiaque et lutte contre les crampes musculaires.

Le pamplemousse contient d’autres oligoéléments en teneur plus modeste, mais qui font de ce fruit une mine de micronutriments.

Comment tirer profit du pamplemousse ?

Voilà un fruit qui devrait être consommé entier! La pulpe, l’eau, le blanc et l’écorce sont riches en nutriments. Dans le cadre d’une cure de pamplemousse, dans la logique d’une alimentation saine, commencez vos principaux repas par une demi pamplemousse pendant une semaine, vous sentirez l’effet sur la peau, le transit intestinal et la régulation des fringales. Oubliez cependant la diète au pamplemousse tout seul pendant 3 jours : elle n’est pas équilibrée.

Jus de PamplemoussePour en perdre le moins en préparant le jus, il ne faut pas utiliser un presse agrume, mais plutôt un blender. Extraire toute la pulpe en prélevant la partie blanche, et tout mettre dans le mixer, vous obtiendrez un jus épais mais super riche. Si l’amertume vous rebute, vous pouvez ajouter un peu de miel pour adoucir la saveur, mais jamais de sucre. Ce serait un crime vis à vis du pamplemousse!

Les pépins du pamplemousse sont très prisés par les fabricants de compléments naturels. On en extrait une huile qui a des vertus anti bactériennes extraordinaires et antimycosiques. La célébrité de cette huile qui porte le nom de EPP, a bien profité aux fabricants de compléments contrefaits qui font douter de l’efficacité de cette huile. Si vous voulez vous en procurer, assurez vous de la qualité et de la notoriété du fabricant.

Des pistes pour des produits minceur à base de pamplemousse

Les extraits de pamplemousse entrent dans la composition de plusieurs compléments minceur, essentiellement afin d’en renforcer les propriétés brûle graisse et faciliter le transit intestinal de l’utilisateur. Ces formules naturelles connaissent un franc succès auprès des utilisateurs. Parmi les produits qui contiennent du pamplemousse et qui offrent la qualité et la confiance exigée, voici quelques tests à consulter :

Raspberry Ketone PlusCitrithermAppletrim