Huile de linLe lin, cette petite graine très ancienne qui fournit une huile longtemps utilisée dans le domaine industriel, est réhabilitée depuis peu. C’est à dire depuis qu’on a mis en évidence ses vertus extraordinaire pour la santé humaine. C’est un acide gras alpha-linoléique qui est très sensible à la chaleur et à la lumière. On ne peut plus en consommé une fois oxydé car il devient toxique. La meilleure manière de profiter des avantages de l’huile de lin est de s’en procurer dans un magasin de confiance ou en pharmacie et toujours en petite quantité à consommer rapidement.Vous voudriez en apprendre davantage? C’est pour tout de suite…

Huile de lin, une histoire en dents de scie !

Avant cette reconnaissance récente, l’huile de lin était utilisée pour protéger le bois de l’humidité et des moisissures et entre dans la composition de plusieurs produits utilisés en menuiserie et dans l’industrie. C’est bien la même huile ou presque, qui est aujourd‘hui considérée comme l’une des plus intéressantes sur le plan nutritionnel.

Les adeptes de la nutrition saine trouvent dans l’huile de lin une source importante en Oméga 3 : c’est l’élément végétal qui en contient la plus forte concentration.

Ceci nous éviterait de consommer par exemple de grandes quantités de poissons gras qui sont également une source importante en acides gras insaturés mais qui peuvent concentrer des métaux lourds et des polluants dans leur partie grasse.

Fiche d’identité de l’Huile de Lin

Huile de graines de lin

Nom usuel : lin, huile de lin, graines de lin.

Nom scientifique : Linum Usitatissimum.

Le lin est cultivé dans les pays de l’Europe de l’Est, en Russie, en France et en Chine. Il a aussi longtemps été cultivé en Egypte, où il a servi à confectionner les bandages pour les cérémonies de momification.

L’huile destinée à la consommation est pressée à froid pour préserver les qualités nutritionnelle, alors que celle destinée plutôt à un usage industriel, est extraite par pression à chaud et par des solvants qui permettent de récolter un volume important.

Bienfaits de l’huile de lin

Avant d’énumérer les bienfaits de l’huile de lin pour la nutrition et la santé, il convient de connaître les raisons pour lesquelles elle n’est autorisée pour cet usage que sous certaines conditions.

  • En France, l’huile de lin n’a été agréée par les autorités de santé comme l’AFSSA que depuis peu. Cette huile est très fragile et s’oxyde facilement. Sa composition change et devient impropre à la consommation. D’ailleurs, on reconnaît une huile de lin rancie à son odeur.
  • Quand l’oxydation est importante, l’huile de lin risque de devenir toxique. Pour lutter contre ce phénomène et profiter des vertus de cette huile, certaines précautions sont nécessaires :
    L’huile de lin doit être conditionnée par petites quantités, pour ne pas risquer d’avoir une huile qui séjourne longtemps au fond d’un placard.
  • Une fois entamé, le flacon doit être conservé au frigo.
  • Pour rester à l’abri de la lumière le flacon doit être de couleur sombre. En plus, l’huile de lin a un comportement étrange : quand elle imprègne un tissu, elle risque de s’enflammer car elle dégage de la chaleur au contact de l’air.

Après avoir pris les précautions nécessaires pour une consommation en toute sécurité, il serait dommage de se priver des qualités intéressantes de l’huile de lin.

Préserve la santé cardiovasculaire

L’huile de lin est l’ami du coeur et des vaisseaux, car elle agit sur plusieurs fronts pour empêcher l’installation des caillots sanguins qui risquent de boucher les artères coronaires qui nourrissent le cœur.

Fluidifie le sang et lutte contre l’inflammation des artères

Elle contribue à abaisser le taux du mauvais cholestérol et garde les vaisseaux en bonne santé grâce à sa richesse en acides gras insaturés. Les fibres des graines de lin, quand elles sont consommées entières, permettent d’absorber le mauvais cholestérol et d’empêcher ainsi son accumulation sur les parois des vaisseaux.

Équilibre la glycémie

L’huile de lin contient du magnésium qui est reconnu pour son rôle dans l’activité de l’insuline dont il facilite l’utilisation par les cellules. Ceci prévient le phénomène de l’insulino-résistance. Cet effet permet de prévenir efficacement l’installation du diabète de type 2.

Effet laxatif

L’huile de lin et plus généralement les graines de lin sont connues pour leur effet laxatif qui permet en même temps d’éliminer les toxines accumulées dans le côlon et de soigner les hémorroïdes.

L’huile de lin pour la santé mentale

Les acides gras polyinsaturés sont reconnus pour leur effet de préserver les neurones et lutter contre les maladies dégénératives liées à l’âge, en plus de favoriser la mémorisation et la concentration.

Embellit la peau et les cheveux

Encore méconnue pour ses vertus cosmétique, elle offre pourtant des bienfaits majeurs pour la santé de la peau, notamment celle qui souffre de tiraillement ou d’irritation qu’elle calme grâce à son pouvoir anti inflammatoire.

L’huile de lin est particulièrement adaptée à la peau dont les pores sont dilatés, qu’elle lisse et permet de lutter contre la déshydratation. Elle laisse en plus un toucher soyeux et agréable sur la peau.

Les cheveux sensibilisés par les traitements chimiques et la pollution sont revitalisés par des masques à l’huile de lin.

L’huile de lin pour perdre du poids

La science reconnaît aujourd’hui de façon formelle l’apport des acides gras polyinsaturés dans la gestion du poids.

Même si ces lipides restent caloriques, ils permettent en revanche de stimuler le métabolisme et de combattre le stockage des graisses dans les tissus adipeux.

Le fait d’équilibrer le taux de cholestérol et de favoriser l’évacuation des déchets accumulés dans le tube digestif, permet d’accélérer la perte de poids dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire.

L’huile de lin possédé en plus un léger pouvoir coupe-faim car elle procure rapidement une sensation de satiété qui empêche les fringales sucrées.

Composition de l’huile de lin

L’huile de lin a une composition idéale en acides gras mono et polyinsaturés : les fameux OMEGA.

Ils sont essentiels et ne peuvent être apportés que par l’alimentation car le corps est incapable de les fabriquer.

Les nutritionnistes les considèrent comme étant les meilleurs graisses pour préserver la santé du cœur et l’élasticité des vaisseaux, à condition d’avoir des doses adéquates et équilibrées entre les différents types d’oméga :

  • Oméga 3 : appelé aussi acide alphalinolénique, qui peut représenter 60% de la teneur totale en acides gras de la graine! C’est la proportion la plus élevée en oméga 3 parmi tous les végétaux et les huiles destinées à l’alimentation.
  • Omega 6 : acide linoléique dont la teneur est d’environ 15%.
  • Omega 9 : acide oléique représente également environ 18%.

L’huile de lin offre alors cet avantage immense d’être richement dosée en oméga 3, dont on sait que la consommation est souvent déficiente ou bien très en faveur des autres acides gras comme l’Omega 6 ou 9.

Doses et effets secondaires

L’huile de lin peut être consommée tous les jours en quantité raisonnable, 2 ou 3 cuillères à soupes. Toutefois, un excès peut causer de la diarrhée ; il convient alors d’adapter la dose en fonction des besoins et de la tolérance digestive.

Il est également possible de suivre une cure detox avec un produit qui contient entre autres de l’huile de graines de lin pour nettoyer le corps et se préparer à un régime pour perdre du poids.

Sur TP.com, nous avons testé quelques produits minceur affichant cette huile sur leurs étiquettes. En voici un exemple : Cleanse Rite.