Sélectionner une page

Dans un précédent article, nous avons abordé les vertus des algues, et comment ces végétaux marins peuvent nous aider dans notre démarche de perte de poids.
Aujourd’hui nous nous penchons de manière plus approfondie sur le FUCUS et bien sûr sur le comment utiliser le fucus pour maigrir et en tirer plein profit.

Carte d’identité du fucus

algue-fucus-pour-maigrir

Nom scientifique : fucus
Noms usuels : fucus, varech, goëmon, chêne marin, fucus vésiculeux
Classification botanique : famille des fucaceae
Formes et préparations usuelles : poudre, gélules, thalles séchées, patchs, granules homéopathiques…

Description botanique du fucus

description-botanique-du-fucus

Le fucus est une algue brune de la famille des fucaceae qui comprend de nombreuses espèces, comme le fucus spirali, le fucus vesiculosus, ou le fucus serratus pour n’en citer que ces quelques-unes.
On trouve le fucus principalement sur le littoral de la mer du Nord, sur la côte occidentale de la mer Baltique, en Atlantique et dans le Pacifique, dans des profondeurs pouvant aller jusqu’à 5 m.
Le fucus se présente sous forme de rubans de 20cm à 1m de long, et pouvant faire jusqu’à 2cm de large.
Ces rubans sont également constitués de vésicules aérifères, ou flotteurs, et s’accrochent aux roches grâce à une sorte de crampon.
La couleur du fucus est plutôt vert-brun.

Cette algue passe 50% de son temps hors de l’eau, comme on peut le constater lorsqu’on se balade sur les places océaniques, ce qui la soumet à de fortes variations de température et de salinité.
Autrefois, le fucus était utilisé comme nourriture pour le bétail dans les régions où il était présent en abondance.
De nos jours, la thalle est encore utilisée comme engrais, notamment dans l’agriculture biologique.

Maintenant que nous en savons un peu plus sur cette algue, passons à ses principes actifs pour nous rendre compte si le fucus pour maigrir est une bonne solution.

Composition et principes actifs du fucus

Le fucus regroupe un nombre considérable de principes actifs.

1. Iode :

L’iode est le principal composant présent dans le fucus.
L’iode est un oligo-élément essentiel au corps humain. Elle est responsable de la bonne formation des cellules, notamment pendant le développement de l’embryon et du fœtus.
Elle a une action importante de régulation de la glande thyroïde.
Mais l’iode est aussi énergétique, désinfectante, et booste le système immunitaire.

2. Anti-Oxydants :

Nous connaissons bien ces substances et leurs effets positifs sur l’organisme.
Les antioxydants protègent le corps en luttant contre les radicaux libres issus des différentes sources de pollution auxquelles nous sommes soumis au quotidien.
Ils ont également des propriétés anti-bactériennes et anti-hypertenseurs.

3. Vitamines du groupe B :

Le fucus contient les vitamines du groupe suivantes :

3.1. : Vitamine B1 ou thiamine :

Elle joue un rôle essentiel dans la transformation des glucides en énergie, mais aussi dans le bon fonctionnement du système nerveux et des muscles.

3.2. : Vitamine B2 ou riboflavine :

Elle participe aussi à la transformation des aliments simples en énergie, ainsi que notamment au métabolisme de réparation des muscles (après un effort physique).

3.3. : Vitamine B6 ou pyridoxine :

Elle participe au métabolisme des acides aminés et des lipides, ainsi qu’à la biosynthèse de la sérotonine, qui joue un rôle essentiel dans la régulation de l’appétit et dans la sensation de satiété.

3.4. : Vitamine B12 ou cyanocobalamine :

Elle agit dans la synthèse des neurotransmetteurs ; dans le bon fonctionnement du système nerveux ; dans la formation du sang ; dans la synthèse de l’ADN ; et dans la synthèse des acides gras et dans la production d’énergie.

4. Vitamine C :

La vitamine C est bien connue pour ses propriétés anti oxydantes, anti-infectieuses et antivirales, et pour son action positive sur le système immunitaire.
Elle participe également à la production de collagène, une des protéines les plus présentes dans le corps humain, qui sert de « colle » et préserve l’intégrité et la densité des os, des articulations, ainsi que l’élasticité de la peau.

5. Oligo-éléments :

Le fucus est composé des oligo-aliments suivants :

5.1. : Cuivre :

En tant qu’agent anti-infectieux et anti-inflammatoire, il est un allié de choix pour le système de défense de l’organisme contre les maladies.
Il lutte également contre la fatigue.

5.2. : Chrome :

Il est essentiel dans le métabolisme des glucides et des lipides, d’où son intérêt dans la lutte contre le surpoids.

5.3. : Zinc :

C’est un bon booster du système immunitaire qui participe aussi à la reproduction et à la régénération des cellules de la peau.

5.4. : Sélénium :

Il lutte contre le vieillissement cellulaire, et prévient notamment certains cancers.
Il est aussi excellent pour la santé du système nerveux.

5.5. : Fer :

Il est essentiel pour le transport de l’oxygène dans l’organisme, et est largement utilisé en cas de fatigue, d’anémie, et d’effort physique ou mental.

5.6. : Manganèse :

Il lutte efficacement contre les allergies et les affections ORL.

Propriétés et usages médicinaux du fucus

proprietes-et-usages-medicinaux-du-fucus

Grâce à sa composition et à ses propriétés spécifiques, utiliser le fucus pour maigrir peut offrir de nombreux intérêts.

1. Propriétés coupe-faim :

Les thalles déshydratées, une fois dans l’estomac, se gorgent d’eau et gonflent.
Cette augmentation significative de volume induit une sensation de satiété accrue, et donc une limitation des portions consommées à chaque repas.

2. Propriétés Boosteur de Métabolisme :

L’iode présente dans le fucus stimule la thyroïde, qui à son tour va booster le métabolisme.
Cette activation augmente les dépenses énergétiques et favorise la perte de poids.

3. Propriétés Énergisantes :

L’iode a des propriétés énergisantes, ainsi que la vitamine C et le fer, qui lutte contre la fatigue.
A ce titre, le fucus pour maigrir permet de suivre un régime alimentaire sans subir de perte d’énergie.

4. Autres propriétés :

Parmi les autres propriétés du fucus, on peut également citer son intérêt dans la lutte contre le phénomène de cellulite, ainsi que contre les carences.
En période de régime hypocalorique, il est toujours intéressant d’avoir sous la main un complément qui permet d’éviter les carences en nutriments, ce qui permet de se focaliser pleinement sur la perte de poids.
Le fucus a aussi de légers effets laxatifs, grâce à l’acide alginique qu’il contient. Ces effets permettent une meilleure élimination, tout en douceur.

Et puis le fucus présente encore d’autres bienfaits pour le corps.
Il lutte contre la perte de cheveux et contre les anomalies du cycle menstruel.
Il agit également en prévention contre la propagation des cellules cancéreuses.

Le fucus pour maigrir, est-ce-une bonne idée ?

Si on en croit les différentes propriétés de cette algue, utiliser le fucus pour maigrir semble une excellente idée.
Il permettrait de moins manger et d’éviter les grignotages grâce à ses effets coupe-faim ; il boosterait le métabolisme et favoriserait la combustion des graisses ; il lutterait contre la fatigue et les carences et agirait positivement sur la cellulite.

Mais que dit la science en ce qui concerne les effets du fucus sur la perte de poids ?

A ce jour, une seule étude a été effectuée sur ce sujet précis.
39 sujets ayant un IMC supérieur ou égal à 30, ont suivi un régime hypocalorique pendant 45 jours.
A l’issu de cette période, ils ont continué le régime hypocalorique, et ont été séparés en 3 groupes : un groupe prenant un placebo ; un groupe prenant de la dexfenfluramine, et un groupe prenant une combinaison de spiruline, de fucus et de gélatine.
Des mesures ont été prises après 12 semaines de cure, puis encore 24 semaines après la fin du protocole.
Les résultats ont montré que l’association spiruline/fucus/gélatine n’a provoqué aucun changement en termes de poids, d’IMC, ou de tension artérielle.
(Source : NCBI. Faculdades de Medicina, Universidad Federal de Goiás, Goiânia. Monego ET., Peixoto Mdo R., Jardim PC., Sousa AL., Braga VL., Moura MF. Arq Bras Cardiol. 1996 Jun;66(6):343-7).

Entre des propriétés prometteuses et une étude, certes unique, mais aux résultats négatifs, que penser du fucus pour maigrir ? Regardons du côté des témoignages, pour voir ce que disent les personnes ayant essayé le fucus pour maigrir.

Témoignages d’utilisateurs sur le fucus pour maigrir

De nombreuses personnes témoignent sur la toile de leur expérience d’amincissement avec le fucus. Bien entendu, toutes les personnes ont procédé à un changement d’alimentation, et à l’intégration d’une activité physique régulière.
Et les résultats en associant le fucus à une démarche d’amaigrissement semblent bel et bien être au rendez-vous !

Le fucus pour maigrir permet selon les témoignages de mieux brûler les graisses et réduire la cellulite, favorise l’élimination des toxines, et permet d’avoir une sensation de rassasiement plus rapidement.
De plus, le fucus pour maigrir est un complément parmi les moins chers du marché.

Précautions, effets indésirables et interactions du fucus

Premièrement, nous tenons à mettre nos lecteurs en garde contre la tentation d’aller cueillir du fucus sur la plage.
En effet, les algues vertes qui s’échouent sur les plages peuvent être dangereuses d’après les toxicologues.
Selon ces experts, ces algues dégagent du sulfure d’hydrogène, un gaz mortel pour l’homme.
Pour comprendre ce phénomène, voici un billet paru dans l’express il y a quelques années (Les algues vertes représentent un risque mortel pour les hommes).
Ne consommez pas des algues échouées sur les plages !

Le fucus est également déconseillé aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes, car il présente des risques d’intoxication en cas de consommation prolongée.

Enfin le fucus pour maigrir est contre-indiqué  aux personnes souffrant de troubles de la thyroïde, d’acné (il aggraverait le phénomène), de maladies cardiaques ou rénales.
Il pourrait avoir des interactions avec les médicaments suivants : lithium, amiodarone, insuline et hypoglycémiants, laxatifs et anticoagulants.

Dosage du fucus pour maigrir

Si vous souhaitez utiliser le fucus pour maigrir, nous vous conseillons les dosages suivants :

Si vous optez pour des gélules de fucus, une dose de 200 à 600mg par jour est recommandée.
Sous forme de plante écrasée, vous pouvez prendre 16g de fucus écrasé, mélangé à 50cl d’eau, et prendre 4 à 8ml de ce mélange avant les repas.

Enfin il existe des patchs contenant du fucus à dosage variable, auquel il convient de suivre les recommandations du fabricant.

Fucus pour maigrir, oui ou non ?

Selon les informations recueillies, nous pensons que tester le fucus pour maigrir, en association avec une démarche globale, peut représenter une aide précieuse vers le poids idéal.

Un dernier rappel, ne ramassez jamais les algues échouées sur la plage !

Share This