Sélectionner une page

Vous l’avez probablement remarqué à la lecture de nos multiples tests, les pilules amaigrissantes contiennent très souvent du citrus aurantium, un ingrédient réputé très efficace pour perdre du poids.

Aujourd’hui nous faisons le point sur cet ingrédient, connu également sous un autre nom : orange amère.

Carte d’identité du citrus aurantium

Citrus aurantium Fiche Identite

Nom scientifique : citrus aurantium ; citrus vulgaris
Noms usuels : orange amère ; bigaradier ; petit grain bigarade ; oranger amer
Classification botanique : familles des rutacées
Formes et préparations usuelles : sirops, teintures mères, extraits standardisés, huile essentielle, poudres, infusions

Description botanique du citrus aurantium ou orange amère

Le citrus aurantium est un arbre originaire du sud-est de l’Asie, mais qu’on retrouve également en Egypte, en Syrie, et dans toute la région de l’Arabie.

Cet arbre peut aller jusqu’à 10 m de hauteur. Il donne des feuilles persistantes ovales et luisantes, et des fleurs blanches ou roses qui donnent des fruits à la peau rugueuse, de couleur vert-jaune.

Citrus aurantium Botanique

 

Orange Amère : Histoire et utilisations traditionnelles

Cultivée depuis le 13ème siècle dans le bassin méditerranéen, le citrus aurantium, alias orange amère est utilisée depuis plusieurs siècles en cuisine, mais aussi en médecine et dans des préparations aromatiques.
On en tire différentes huiles :

  • L’huile d’orange amère, par expression à froid du zeste ;
  • L’huile de petit grain, par distillation des feuilles ;
  • L’huile de néroli, par distillation des fleurs.

Ces 3 huiles sont largement utilisées pour aromatiser des boissons ou des préparations culinaires, mais entrent aussi dans la fabrication des parfums. Dans l’industrie pharmaceutique, le citrus aurantium est utilisé pour masquer le mauvais goût de certains médicaments.

Composition et principes actifs du citrus aurantium

Voici un aperçu des différentes substances qui composent une orange amère.

1. Flavonoïdes :

Très fortement anti oxydants, les flavonoïdes du citrus aurantium protègent contre les maladies cardio-vasculaires et le cancer, ainsi que contre les radicaux libres.

2. Synéphrine :

C’est un composé alcaloïde qui agit comme un dilatateur et un décongestionnant puissant. Elle a aussi des propriétés cardio-vasculaires importantes, et des effets thermogéniques également très forts. Nous reparlerons de ce composé plus loin dans notre article.

3. Pectines :

Des substances polyosides rattachées aux glucides, et ayant des propriétés entérosorbantes, c’est-à-dire qu’elles sont capables d’absorber certains métaux lourds et radionucléides. Elles sont d’ailleurs utilisé chez les populations ayant été soumises à de fortes radiations, comme dans la région de Tchernobyl.

4. Huile Essentielle :

Elle agit comme un puissant rééquilibrant nerveux et un antispasmodique. Cette huile est aussi cicatrisante, anti-inflammatoire et antibactérienne. Elle régule la sécrétion de sébum, ainsi que les systèmes respiratoire et cardiaque.

5. Limonènes :

Ce sont des hydrocarbures terpéniques (des substances naturelles organiques composées de carbone et d’hydrogène), qui se présentent sous la forme d’un liquide incolore à la bonne odeur d’orange. C’est pour cette raison qu’on les utilise dans l’industrie pharmaceutique, la parfumerie, ou dans la fabrication de produits nettoyants et de solvants.

6. Coumarines :

Substances organiques aromatiques, les coumarines ont des propriétés anti-œdémateuses. Leur odeur caractéristique de foin fraîchement coupé, en fait des composés souvent utilisés en parfumerie et dans les produits cosmétiques. Mais on les retrouve aussi dans les cigarettes indiennes (bidî), dans les insecticides ou les peintures, généralement utilisées pour masquer les mauvaises odeurs.

7. Vitamine C :

Elle agit comme un anti oxydant et un booster de l’immunité, mais ses propriétés brûle graisse nous intéressent plus dans cet article.

8. Carotènes :

Des terpènes qui jouent un rôle important dans la photosynthèse. Ils filtrent les rayons du soleil et aident à prévenir le cancer. Ils pourraient aussi avoir un effet bénéfique sur les performances cognitives.

9. N-Méthyl-Tyramine :

Il s’agit d’un alcaloïde qui aurait des propriétés stimulantes et toniques.

Propriétés et usages médicinaux du citrus aurantium

Orange amère ou citrus aurantium a été longuement utilisé pour ses propriétés différentes :

1. Propriétés Sédatives et Anxiolytiques :

Les usages traditionnels du citrus aurantium pour lutter contre l’anxiété et favoriser le sommeil et la détente, ont été confirmés par deux études effectuées sur des souris.

Une première étude a soumis les rongeurs à divers protocoles générateurs d’anxiété et de Troubles Obsessionnels Compulsifs.
Mais avant de soumettre les souris à ces protocoles, celles-ci ont reçu, pendant les 15 jours précédant l’expérience, et aussi 30mn avant, un traitement de citrus aurantium.
Les résultats ont montré une forte réduction de l’anxiété et des comportements déviants.
(Source : NCBI. Department of Pharmacology, Institute of Bioscience, UNESP-São Paulo State University, 18618-00, Botucatu, São Paulo, Brazil. Pultrini Ade M., Galindo LA., Costa M. Life Sci. 2006 Mar 6,78(15):1720-5. Epub 2005 Oct 25.).

L’autre étude a montré que la prise de citrus aurantium augmente le temps de sommeil, et augmente le temps entre les crises de convulsions chez des souris sujettes.
(Source : NCBI. Department of Pharmacology, Institute of Bioscience, São Paulo, State University (UNESP), Botocatu, Brazil. Carvalho-Freitas Ml., Costa M. Biol Pharm Bull. 2002 Dec;25(12):1629-33.).

2. Propriétés Anti-Cholestérol :

L’huile obtenue à partir des pépins de l’orange amère permet de réguler le taux de cholestérol sanguin.

3. Propriétés Anti-Fongique :

Une étude effectuée sur 60 sujets souffrant de différentes affections fongiques a montré que l’application topique d’huile essentielle de citrus aurantium soulage les dermatoses.
(Source : NCBI. Department of Dermatology and Venereology, Faculty  of Medicine, Tanta University, Egypt.Ramadan W., Mourad B., Ibrahim S., Sonbol F. Int J Dermatol. 1996 Jun;35(6):448-9.).

4. Propriétés Anti-Spasmodiques :

Le citrus aurantium favorise la détente des muscles, et est efficace pour lutter contre l’asthme, la toux spasmodique ou l’oppression respiratoire, pour ne citer que quelques exemples.

5. Propriétés Régénérantes :

Le citrus aurantium est un excellent tonique et régénérant cutané. Il purifie et revitalise les tissus, a une action cicatrisante, et participe à la régulation des sécrétions de sébum. Il est idéal pour tous les types de peau, mais en particulier pour les peaux grasses, et dans les cas d’acné et de cheveux à tendance grasse.

6. Propriétés Digestives :

Le fruit orange amère est reconnu officiellement pour sa capacité à traiter la perte d’appétit (avec le zeste) et les troubles gastriques en général.
Une étude a montré qu’il augmente la production de mucus par la muqueuse gastrique, ce qui a un effet protecteur de l’appareil digestif.

Et la perte de poids ?

Le citrus aurantium a fait l’objet de plusieurs études cliniques. Cependant, leur fiabilité laisse à désirer, en raison de plusieurs points :

  • Toutes, sauf 1, incluaient un programme de restriction alimentaire ou sportif ;
  • Toutes étudiaient les effets d’un cocktail amaigrissant contenant du citrus aurantium, mais de manière non exclusive ;
  • Toutes étaient de courte durée (2 à 8 semaines selon les études).

Sur les 4 essais répertoriés, un s’est avéré non concluant.

Cependant, c’est du côté des effets thermogéniques de l’orange amère qu’on trouve des résultats encourageants.
On peut citer cette étude qui traite les propriétés des flavonoïdes du citrus aurantium comme régulateurs des lipoprotéines du métabolisme et l’athérosclérose.
En réalité, c’est une review qui résume les progrès récents entamés par la communauté scientifique pour comprendre la capacité des flavonoïdes d’agrumes à moduler le métabolisme et l’athérosclérose.
Les chercheurs ont conclue que les flavonoïdes montrent une suppression marquée de l’athérogenèse par des paramètres métaboliques améliorés ainsi que par impact direct sur la paroi du vaisseau.
Ils mettent en avant certaines études récentes qui soutiennent le rôle des flavonoïdes d’agrumes dans le traitement de la dyslipidémie, l’insulinorésistance, la stéatose hépatique, l’obésité et l’athérosclérose et invitent à réaliser de nouvelles études à plus grande dose sur des humains.
(Source : NCBI. Department of Biochemistry, University of Western Ontario, Lomdon, ON, Canada N6A 5B7. Mulvihill EE., Burke AC., Huff MW. Annu Rev Nutr. 2016 May 4.).

Précautions, effets indésirables du citrus aurantium

C’est essentiellement au niveau de la synéphrine que le citrus aurantium peut poser problème.
La synéphrine à une action très similaire à celle de l’éphédrine, une substance utilisée dans les années 90, notamment en association avec la caféine, pour ses propriétés amaigrissantes.
Or les autorités sanitaires de plusieurs pays ont commencé à s’inquiéter de cette association éphédrine + caféine, suite à plusieurs cas d’effets indésirables graves.
Pour pouvoir continuer à commercialiser leurs compléments minceur, les fabricants ont donc remplacé l’éphédrine par la synéphrine contenue dans l’orange amère.

Mais en réalité l’association synéphrine + caféine s’avère tout aussi dangereuse que l’ancienne association caféine + éphédrine qu’elle est censée remplacer.
Cette nouvelle association peut entraîner des effets secondaires graves (tachycardie, arrêt cardiaque, fibrillation, évanouissements), et plusieurs cas ont été recensés.
Face à ces dangers, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) a légiféré.
Aujourd’hui l’utilisation du citrus aurantium est strictement encadrée :

  • Le fruit vert de Citrus aurantium L. ssp aurantium (Citrus aurantium L. ssp amara) ne peut plus être prescrit, ni délivré, ni faire partie de la composition d’une préparation magistrale (définition de ce qu’est une préparation magistrale sur Wikipédia).

Le citrus aurantium est cependant autorisé dans la composition des compléments alimentaires, mais sous certaines conditions, que voici :

  • La quantité ingérée de p-synéphrine doit être inférieure à 20 mg par dose journalière recommandée ;
  • L’étiquetage doit comporter un avertissement déconseillant l’emploi aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes et en cas de traitement anti-hypertenseur ;
  • La caféine et les sources de caféine ne sont pas autorisées dans les compléments alimentaires contenant Citrus aurantium L.

(Source : Arrêté du 24 juin 2014 établissant la liste des plantes, autres que les champignons, autorisées dans les compléments alimentaires et les conditions de leur emploi)

D’autres effets secondaires sont à lister en ce qui concerne l’utilisation du citrus aurantium :

  • Effet hypertenseur ;
  • Maux de tête ;
  • Agitation ;
  • Palpitations ;
  • Accélérations du rythme cardiaque ;
  • Augmentation de la tension artérielle et du taux de glucose dans le sang à la suite d’un exercice physique d’une intensité modérée.

Interactions du citrus aurantium

Le citrus aurantium peut être la source de plusieurs interactions avec d’autres plantes comme de médicaments.

Avec des plantes ou des suppléments :

L’association du zeste d’orange amère avec des plantes, des aliments ou des suppléments renfermant de la caféine (café, thé, guarana, maté, noix de cola, chocolat, etc.) pourrait causer de l’hypertension artérielle et des troubles cardiovasculaires.

Il faut être vigilants quand il s’agit d’utiliser l’orange amère en association avec d’autres plantes et bien s’informer au préalable.

Avec des médicaments :

L’association du zeste d’orange amère avec des stimulants, des hypertenseurs, des sympathomimétiques ou des inhibiteurs de la monoamine oxydase pourrait causer de l’hypertension artérielle et des troubles cardiovasculaires.

Informer son médecin en cas de prise concomitante de médicaments et d’extraits d’orange amère, car ces derniers, tout comme le jus de pamplemousse, contiennent des fucocoumarines.
Ces substances ont des effets importants sur le métabolisme des médicaments suivants (liste non exhaustive) :

  • Antihypertenseurs ;
  • Agents chimiothérapeutiques ;
  • Antifongiques ;
  • Glucocorticoïdes.

Dosage du citrus aurantium

Par mesure de prudence, nous choisissons de ne pas préciser de dosage du citrus aurantium, pour ne pas favoriser son usage en auto-médication.

Nous vous recommandons de vous procurer des compléments respectant la législation en vigueur, et de consulter votre médecin si vous souhaitez utiliser cette orange amère.

En conclusion

Nous conclurons en disant que, selon nous, le citrus aurantium est un ingrédient aux bienfaits minceur reconnus, mais à utiliser avec une très grande prudence.

Nous avons remarqué que certains fabricants proposent des compléments qui ne rentrent pas dans les exigences légales en vigueur en France, surtout en ce qui concerne l’association citrus aurantium – caféine. Nous conseillons par conséquent à nos lecteurs la vigilance quant à la composition et au dosage des compléments amaigrissants contenants du citrus aurantium.

Share This