Le cassis, cette petite baie noire si délicieuse en confiture, est aussi une plante dont les bourgeons, les feuilles et les fruits recèlent de nombreux bienfaits pour la santé.

Cette plante peut-elle participer positivement à votre régime amaigrissant ? C’est ce que nous allons découvrir à travers notre article sur le cassis et ses vertus.

Carte d’identité du Cassis

cassis

Nom scientifique : ribes nigrum
Noms usuels : cassis, groseillier noir
Classification botanique : famille des grossulariacées
Formes et préparations usuelles : jus, décoction, eau florale, teinture mère, gélules

Description botanique du Cassis

Le cassis est un arbrisseau originaire d’Europe (Nord et Centre), mais on le trouve aussi en Asie du Nord.
Cet arbrisseau est très commun en France, et on le trouve en grand nombre tout particulièrement en Bourgogne.
Le cassissier a une hauteur qui peut atteindre 1m, voire 1m50, et produit des feuilles à 5 lobes, à bords dentelés, sur lesquelles poussent des fleurs en corolles qui donnent de petits fruits sombres, presque noirs, tombants en grappes.

cassis-pour-maigrir

Histoire et utilisations traditionnelles du Cassis

Le nom du cassis dériverait de « Ribas », une sorte de rhubarbe poussant au Liban et ayant le même goût et les mêmes propriétés que le cassis.

On l’appelle là-bas la rhapontique, ou « chelch el-roubas » ou « ribes », mais elle n’est pas issue de la même famille que le cassis.

Ce dernier tel que nous le connaissons, résulte d’une sélection effectuée par l’homme, alors que dans des temps plus anciens, la plante, apparemment bien différente du cassis actuel, était réputée pour avoir un goût et une odeur forts désagréables. Elle était utilisée en médecine traditionnelle pour guérir de nombreux maux, dont les fièvres.

Composition et principes actifs du Cassis

Le cassis se compose de nombreuses substances aux multiples bienfaits.

1. Flavonoïdes :

Ils protègent contre les maladies cardio-vasculaires et contre le cancer.

2. Tanins (surtout présents dans les feuilles et les baies) :

Ce sont de puissants antioxydants, qui protègent les vaisseaux sanguins, ont des propriétés anti inflammatoires, antiseptiques, antivirales et anti diarrhéiques.

3. Prodelphinidols :

Ou prodelphinide, une substance aux effets anti inflammatoires, antioxydants et antiviraux.

4. Proanthocyanidines :

Ce sont des composés flavonoïdes qui jouent un rôle protecteur, mais qui ont aussi la faculté d’éliminer certaines bactéries, notamment celles à l’origine des infections urinaires à répétition.

5. Vitamine C :

Cette vitamine est un tonique très puissant, qui a des propriétés anti oxydantes, anti-infectieuses, anti-inflammatoires, mais qui va aussi stimuler le système immunitaire, et participer à la régulation des taux de sucre, de glycémie et de cholestérol sanguins.

6. Acide Linoléique :

Il active le métabolisme, augmente la synthèse des tissus musculaires, et participe à la réduction du dépôt de graisses dans le corps, en particulier dans la région abdominale.

7. Acide Alphalinoléique :

Cet acide gras poly insaturé de la famille des omégas 3produit 2 autres oméga 3, les acides gras EPA et DHA.
Ils participent à la protection de l’organisme contre les maladies cardiovasculaires, à la régulation du cholestérol, et boostent le système immunitaire.

8. Acide Gamma-Linoléique :

Cette fois il s’agit d’un acide oméga 6 non essentiel, car il est synthétisé par l’organisme.
Cependant il n’est pas fabriqué en quantités suffisantes par le corps, et des apports extérieurs sont nécessaires.
Il participe à l’immunité, à l’hydratation et à la souplesse de la peau, et à des effets antiinfectieux et antiallergiques.

9. Acide Stéaridonique :

Un acide gras oméga 3 qui, comme ces acolytes, protège le cœur et les vaisseaux.

En plus, le cassis contient du potassium, du magnésium, du phosphore, du calcium, du fer, de la niacine et des folates.

Propriétés et usages médicinaux du Cassis

Le cassis a des propriétés anti-inflammatoires reconnues, et il est utilisé pour traiter les infections des voies respiratoires, comme les pharyngites, laryngites, bronchites aiguës, rhumes ou maux de gorge, mais aussi les inflammations de la région de l’estomac et des intestins.
Ces vertus anti allergiques en font un excellent remède contre l’asthme allergique, ou encore contre les conjonctivites causées par des virus allergiques.

Nettoyant, le cassis agit comme un diurétique et un dépuratif puissant, et stimule les fonctions hépatiques et rénales (foie et reins).

Sa teneur en vitamine C en fait un excellent ingrédient pour stimuler l’immunité et booster l’organisme tout entier.

Le cassis est également utilisé pour lutter contre les varices, les jambes lourdes et les hémorroïdes.
Il améliore la digestion, et encourage la prolifération de bifidobactéries et lactobacilles, qui ont un effet bénéfique sur la santé de la flore intestinale.
En parallèle, le cassis aide à réduire la quantité de bactéries indésirables, améliore le transit, et est souvent recommandé en cas de syndrome du côlon irritable ou de maladie de Crohn.

Le Cassis a-t-il des vertus minceur ?

On peut commencer par citer les propriétés diurétiques et dépuratives du cassis, qui vont stimuler et favoriser l’élimination des toxines par les voies naturelles.

Mais c’est sa richesse en vitamine C qui requiert toute notre attention.
En effet, la vitamine C a la capacité de limiter le stockage des graisses, et de réduire le stress, reconnu comme un facteur important dans la prise de poids.
De plus, la vitamine C contribue à la production de noradrénaline, une hormone qui aide à chasser la graisse des cellules, en augmentant les dépenses énergétiques et l’oxydation des graisses.

Une étude datant de 2005 a d’ailleurs montré que la consommation de fortes doses de vitamine C augmente l’oxydation des graisses, notamment pendant l’exercice.
La prise régulière de vitamine C est associé à un IMC bas.
(Source : NCBI. Department of Nutrition, Arizona State University East, 7001 E. Wiiliams Field Rd., Mesa, AZ 85212, USA. Jonhston CS. J Am Coll Nutr. 2005 Jun;24(3):158-65).

Dosage conseillé du Cassis

Il est tout à fait sans danger de consommer du jus de cassis en abondance.
Par contre, en raison de la teneur en vitamine C, mieux vaut éviter dans prendre le soir, pour ne pas risquer d’insomnie.

En infusion, faire bouillir pendant 15mn, 10-20g de feuilles séchées dans 500ml d’eau. A prendre à raison de 3 tasses par jour.
En macérât, prendre 50 gouttes au réveil, puis 15-50 gouttes avant les repas de midi et du soir. Il est conseillé de les laisser quelques instants en bouche avant de les avaler.

Précautions et effets indésirables possibles

Le Cassis est déconseillé aux personnes souffrant d’hypertension.
Ces effets diurétiques peuvent s’ajouter aux effets d’autres médicaments ou compléments aux propriétés similaires.
Il conviendra donc de bien s’hydrater lors de la prise d’un complément à base de cassis.

Enfin par mesure de prudence, le cassis est déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent.

En Conclusion

Nous conclurons en disant que le cassis peut s’avérer être une bonne aide minceur, dans le cadre d’une alimentation équilibrée et de la pratique d’une activité physique, bien évidemment.

Outre ces propriétés minceur, le cassis va permettre de garder un bon niveau d’énergie pendant un régime, et d’éviter la fatigue et les baisses de moral.