Caféine pour maigrirLa caféine, qui ne la connaît pas ? cette substance psychoactive la plus consommée au monde, qu’on retrouve dans la plupart des pilules brûle graisse disponibles sur le marché, ainsi que dans quasiment toutes les crèmes amincissantes. Cette large diffusion s’est sûrement faite pour une bonne raison !

Mais avant tout posons-nous les questions suivantes: Que savons-nous exactement sur son rôle dans la perte du poids ? Comment est-ce que cette substance est utilisée pour garder la ligne, sans qu’elle puisse altérer notre santé?

Cet article vous révélera tout ce qu’il faut savoir sur ce produit de la nature en dévoilant ses vertus cachées.

Qu’est ce que la caféine ?

Classée comme produit stimulant du système nerveux, la caféine est un alcaloïde très populaire dans le monde entier. Elle est consommée régulièrement surtout sous forme de boissons ou de compléments alimentaires. Cette substance est louée par bien des consommateurs pour ses vertus éveillantes, stimulantes  et énergisantes. Elle possède aussi une activité diurétique légère, ainsi qu’un effet brûleur de graisse.

Une fois dans l’estomac, la caféine pénètre dans la circulation sanguine via l’intestin grêle. Ses effets commencent alors 15 minutes après son ingestion. La caféine reste dans le corps pendant des heures, sa demi-vie (temps nécessaire pour que la moitié de la caféine soit éliminée de l’organisme) varie de 4 à 6 heures selon l’âge, le poids, l’administration de médicaments, la santé du foie ainsi que la consommation ou non de tabac.

On relie toujours la caféine au café dont elle tire le nom, mais on la trouve dans une foule de substances naturelles que vous ne soupçonnez même pas !

Où se cache la caféine ?

La caféine se trouve dans plus de 60 substances dont les plus populaires sont :

Le café :

Première source de caféine consommée au monde, préparée par infusion des grains. La teneur en caféine varie (de 40mg à 100mg) selon le type des grains et la méthode de préparation ; parait-il que la torréfaction des grains de café diminuerait leur teneur en caféine. Sachez qu’un café arabica ne contient que 1,1% de caféine de son poids alors que le café robusta en contiendrait 2,2%. Eh oui ! contrairement à ce que l’on croyait.

Le thé :

Contiendrais plus de caféine que le café (jusqu’à 5%) mais son effet reste plus soft grâce à la présence des tanins qui ralentissent l’effet de la caféine. Plus de détails sur le thé vert et ses vertus sur le blog.

Le guarana :

Ou Paullinia cupana, un arbuste originaire de l’Amazonie brésilienne dont les fruits sont une source de caféine d’une concentration trois fois plus forte que celle du café. Le guarana permet d’accroître la vigilance et lutter contre la fatigue.  Retrouvez plus de détails sur les vertus de cette plante surtout pour la perte de poids sur le blog.

Maté :

Appelé aussi Yerba  mate, arbre originaire du Paraguay. Le maté est consommé par infusion de ses feuilles, une tasse de maté (8 grammes de feuilles séchées) contient 70 à 90 mg de caféine. Soit un peu moins qu’une tasse de café.

Trouvez plus de détails sur les vertus du maté sur le blog.

Noix de Cola :

Cola Acuminata est un arbre originaire des forêts tropicales d’Afrique de l’ouest, la graine du kolatier est utilisée en infusion ou ajoutée à certains sodas connues de « Cola ». La teneur en caféine d’une noix  de cola peut varier entre 1,5% et 3,8%.

Cacao :

Le cacao est la poudre obtenue par broyage des fèves du cacaoyer. Après fermentation, torréfaction, puis broyage de ces fèves, se forme une pâte liquide qui est la base du chocolat. Sa teneur en caféine varie entre 0,1 et 0,5%.

Les 7 bienfaits de la caféine et ses utilisations

Dans son état pur, la caféine est une poudre blanche au gout légèrement amer qui est facilement diluée dans l’eau. La « Food And Drug Administration » aux USA classe la caféine comme additif alimentaire et médicament, favorisant la perte de poids et l’augmentation du tonus corporel général. La caféine est utilisée en association dans nombreux médicaments, destinés à lutter contre:

  • La douleur (en association avec le paracétamol ou l’aspirine par exemple) ;
  • Le rhum et la fatigue (en association avec la vitamine C).

Les effets de la caféine varient selon l’âge, le sexe, le moment de la journée où elle a été consommée, et la sensibilité individuelle à cet alcaloïde. Elle dispose de nombreuses vertus et bienfaits, tant qu’elle est consommée de manière non exagérée.

La vigilance :

Il est bien connu que la consommation de caféine (café par exemple) augmente l’attention et aide à lutter contre la somnolence et l’endormissement.

La cognition :

C’est l’ensemble de processus mettant en jeu la mémoire, le langage, l’apprentissage, l’intelligence et la capacité à résoudre les problèmes. Aujourd’hui de nombreuses études scientifiques ont démontré qu’une consommation faible à modérée de la caféine améliorerait la cognition.

Tonus général et performance physique :

La caféine agit comme stimulant en favorisant la libération de la fameuse dopamine (hormone du bonheur), elle augmenterait la vivacité et l’endurance pendant l’exercice physique et accroîtrait légèrement la force musculaire. Dans beaucoup de sports de résistance, les athlètes utilisent cette puissante molécule stimulante pour augmenter leurs performances physique et réduire la fatigue durant les entrainements.

Maladie de Parkinson :

La caféine ralentit l’augmentation des signes neurologiques durant la maladie de Parkinson. Des recherches ont montré que la consommation de 300 mg de caféine par jour réduirait le risque de maladie de Parkinson de 25 % en moyenne et aurait un éventuel effet protecteur.

Asthme et troubles respiratoires :

La caféine a une action bronchodilatatrice (qui dilate les bronches) et serait utile pour les personnes souffrantes d’asthme léger. Des recherches ont été effectuées dans le traitement des troubles respiratoires chez les enfants prématurés.

Maladie d’Alzheimer :

Des recherches, menées à l’université de Lille et de Lisbonne, ont démontré que l’utilisation de dérivées de la caféine serait une option thérapeutique pour prévenir et réduire la maladie d’Alzheimer.

Perte de poids :

La caféine aurait un effet coupe-faim assez remarquable. Elle agirait également selon les chercheurs en tant que brûle graisse naturel dans le métabolisme des graisses. De ce fait, de nombreuses entreprises ont ajouté la caféine aux listes des ingrédients de pilules utilisées dans la perte de poids.

La prévalence mondiale de l’obésité a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie. Selon l’estimation de l’OMS, d’ici 2030, le nombre de personnes en surpoids devrait atteindre 3,3 milliards. Ainsi des outils de gestion de l’obésité, comme des compléments à base de caféine ont pris leur place dans les traitements minceur.

Mais comment est-ce que la caféine pourrait-elle agir contre l’obésité ? Et par quels mécanismes serait-elle notre allié minceur ?

Caféine pour maigrir

La caféine, un atout pour la minceur du corps

La caféine agirait sur 4 niveaux pour se débarrasser de la graisse et aider le corps à mincir.

  • Dégradation de la graisse :

Proprement dit, la caféine aiderait à déstocker les graisses présentes dans les adipocytes (cellules de stockage des graisses dans le corps), par un mécanisme de lipolyse ou dégradation des triglycérides.

Pour simplifier les choses, il faut savoir que la « vilaine » graisse telle qu’on la voit n’est qu’un bon réservoir d’énergie. Lorsque les besoins du corps en énergie ne sont plus satisfaits par l’alimentation, le corps fait appel au secours à la lipolyse pour la production d’énergie. La caféine permet donc le fractionnement des triglycérides (la graisse) en acides gras. Ces derniers seront enfin éliminés puis brûlés dans la circulation sanguine.

Bien sûr, ce processus ne vous aide à perdre de la graisse que si vous dépensez plus de calories que vous en consommez. Cette condition est connue sous le nom du « bilan énergétique négatif ». Vous pouvez atteindre un bilan énergétique négatif en mangeant moins et/ou en faisant plus d’exercice. Une autre stratégie complémentaire consiste à prendre des suppléments brûle-graisse contenant de la caféine.

Deux produits méritent votre attention : Phen375 et PhenQ.

  • Augmentation de la satiété :

Il existe trois hormones chargées de la faim : la gréline, la leptine et le peptide YY secrétées simultanément dans l’estomac, les cellules graisseuses et l’intestin. Ce qui est intéressant, c’est que la caféine diminuerait la production de ces trois facteurs, induisant ainsi une sensation de satiété.

  • Accélération du métabolisme

En parallèle, la caféine permet de booster le métabolisme du corps au repos. La vitesse à laquelle on brûle les graisses au repos est appelée taux métabolique au repos ou TMR. Des études ont montré que la caféine peut augmenter ce taux de 3  à 11%. Cela signifie qu’elle augmente le nombre de calories que vous brûlez, facilitant ainsi le processus d’amincissement durant une cure minceur.

  • Stimulation de la thermogenèse

En outre, un grand nombre d’études indiquent que la consommation de la caféine induit une perte de poids en stimulant la thermogenèse. Ce phénomène désigne tout court  la production de chaleur par l’organisme afin de maintenir sa température interne constante. Les calories supplémentaires sont ainsi éliminées et ne seront évidemment pas stockés sous forme de graisse dans le corps.

  • Action diurétique

Pour finir sur l’action de la caféine sur le surpoids, n’oublions pas son effet diurétique. Un diurétique est une substance qui augmente la production d’urine, ce qui peut être utile si vous cherchez à réduire votre pression artérielle, à éliminer les toxines du corps ou si vous êtes sujet à la rétention d’eau. Une évacuation de ces excès garantirait une bonne cure amincissante.

Il est vrai que la caféine a de nombreux bénéfices tant qu’elle est consommée sans abus. Cependant, elle peut aussi avoir des effets négatifs dès qu’on commence à en prendre sans modération. Jetons un coup d’œil rapide sur ses effets négatifs et restons vigilants.

 Effets indésirables et précautions

Bien quela caféine, consommée à de petites doses (<300mg par jour), puisse renforcer la sensation de bien-être et réduire l’anxiété, à de forte doses (>450mg/jour) elle serait la cause d’irritabilité, d’anxiété, d’insomnies, de tremblements, de céphalées, de troubles gastro-intestinaux et de tachycardie ou arythmie cardiaque. Oui, un abus de consommation de caféine est capable de causer de tels dégâts.

La caféine peut aussi, à de fortes doses, diminuer l’absorption du calcium, tout
 en augmentant son excrétion dans l’urine et les selles et accentuer la déshydratation du corps à cause de son effet diurétique.

Bien sûr la réponse du corps à cette substance diffère d’une personne à l’autre.

Un conseil en OR :

Durant une cure détox, il serait plus plausible d’éviter une surconsommation de caféine (café surtout). Car étant un ingrédient qui doit être décomposé une fois entré dans le corps, le foie et les reins ne profiteront pas de leur pause bien méritée pendant le processus de détoxification. Bien sûr c’est l’opposé de ce que vous voulez.

Notre mot de fin sur la caféine

Grâce à son effet coupe-faim, diurétique, brûle graisse et booster du métabolisme, de nombreux produits minceur ont opté pour la caféine pour l’intégrer parmi leurs ingrédients. Pour finir, on ne le répétera jamais assez : la façon la plus naturelle pour perdre du poids, serait de faire du sport, limiter le grignotage et surtout se faire aider par les bons brûleurs de graisse, de composition naturelle.

A consulter : notre test de Bio Super Guarana – notre test de Active T5 Plus

Notre sélection TOP 4 des meilleurs brûleurs de graisse 2018 :

Top 4 Brûleurs de graisse 2018 TP