Nous vous présentons aujourd’hui un ingrédient hors du commun, qui fait fureur au Royaume-Uni en raison de ses nombreuses vertus santé, nous avons nommé : le baobab ! Le fameux arbre à palabre, sacré dans de nombreuses cultures d’Afrique, s’avère être un précieux allié santé. Alors, le baobab pour maigrir, ça vous tente ?

Carte d’identité du Baobab

Baobab effet minceur
Nom scientifique : adansonia digitata
Noms usuels : baobab, baobab africain, arbre bouteille, arbre à l’envers
Classification botanique : famille des bombacacées
Formes et préparations usuelles : bouillie, décoction, poudre, gélules, graines, feuilles, extrait.

Description botanique du Baobab

Le baobab est un arbre au tronc ventru et au bois mou gorgé d’eau (d’où son nom d’arbre bouteille) qui peut atteindre 25m de haut, plus de 12m de circonférence, et 5 à 7m de diamètre. Question longévité il n’est pas moins étonnant, car des spécimens âgés de 2000 ans ont été retrouvés.
Au sommet du tronc, on retrouve une couronne de branches irrégulières, dépourvues de feuilles pendant la saison sèche, c’est-à-dire 9 mois sur 12 étant donné son lieu de croissance, l’Afrique tropicale sèche. Cette particularité lui donne un aspect unique qui lui vaut aussi son nom d’ « arbre à l’envers », comme si ses racines poussaient vers le ciel.

la fleur et le fruit minceur du Baobab pour maigrirLe baobab a une écorce fibreuse, grise et lisse, d’aspect presque luisant, et qui a la particularité de pouvoir se régénérer. Son bois est mou et spongieux. Le baobab de l’espèce adansonia digitata, qui est le plus communément connu, détient une caractéristique botanique unique dans le genre adansonia, à savoir des fleurs blanches pendantes d’environ 15cm de diamètre, suspendues au bout d’un long pédoncule, et fleurissant pendant les 2 premiers mois de la saison des pluies.

Le baobab donne un fruit de forme oblongue d’environ 10 cm de diamètre et 20 à 30 cm de long, entouré d’une coque dure et contenant des graines enrobées d’une pulpe déshydratée, au goût acidulé. Ce fruit s’appelle aussi le « pain de singe », car ces animaux en raffolent.

Usages traditionnels du Baobab

Dans le baobab, tout est bon à prendre ! Dans les cultures traditionnelles, les usages des différentes parties du baobab sont nombreux.

Le fruit est consommé tel quel, frais ou bien séché. Sa pulpe peut être mélangée avec de l’eau pour donner une boisson rafraîchissante.

Les graines grillées sont consommées comme des friandises, mais peuvent aussi être moulues pour remplacer le café, ou encore pressées pour en extraire une huile alimentaire. On en fait même du savon ou de l’engrais.

Les jeunes pousses et les racines des jeunes plants sont servies comme des asperges, tandis que les feuilles peuvent être bouillies ou réduites en poudre pour être incorporées à divers plats traditionnels.

Les fibres de l’écorce servent à confectionner des sacs, des paniers, des cordes et des cordages. La sève sert dans la fabrication du papier, et les feuilles sont également utilisées comme fourrage pour le bétail.

Composition et principes actifs du Baobab

La composition du baobab est très complète et très riche en substances actives.

VITAMINES

Le baobab est très riche en vitamines du groupe B, qui ont un rôle primordial dans le métabolisme des nutriments (glucides, lipides, protéines). Il contient également une forte dose de vitamine C, car 100g de baobab en offre 500mg, soit 10 fois plus que la même quantité d’oranges.

POLYPHÉNOLS

Les polyphénols sont des antioxydants puissants qui participent à la lutte contre le vieillissement des cellules, contre les radicaux libre et la pollution. Ils freinent l’oxydation des cellules, ont des propriétés protectrices et anti-inflammatoires.

ACIDES AMINÉS

Le baobab est composé des 8 acides aminés essentiels, qui sont absolument vitaux pour le bon fonctionnement des processus fonctionnels de l’organisme. Grâce à eux, les nutriments (minéraux, vitamines, protéines etc.) sont correctement transportés là où le corps en a besoin.

MINÉRAUX

Le baobab contient 2 fois plus de calcium que le lait, ainsi que du fer, du potassium, du magnésium, du manganèse, du phosphore et du zinc. Ces éléments sont indispensables à la santé générale et au bon fonctionnement des réactions chimiques et moléculaires tenant place dans l’organisme, dont la métabolisation des différents nutriments, la bonne santé du système immunitaire et le renouvellement des tissus.

PROTÉINES

Les protéines sont un des éléments indispensables du bon fonctionnement de l’organisme. Elles font partie des constituants des différents tissus, et notamment du tissu musculaire. Les protéines participent à la production d’énergie, ainsi qu’à un métabolisme de base optimal.

Propriétés du Baobab

APPAREIL DIGESTIF

Le baobab est riche en fibres, dont la pectine, qui vont améliorer le transit intestinal et la digestion, mais aussi favoriser la sensation de satiété.

ANTIOXYDANTES

Les antioxydants ont des effets protecteurs sur l’organisme. Ils participent à la régénération des cellules, et ont des propriétés antibactériennes et sont des hypotenseurs.

PRODUCTION D’ÉNERGIE

Grâce aux vitamines du groupe B, le baobab est un ingrédient qui optimise les mécanismes physiologiques de production d’énergie. La vitamine B1 participe à la transformation des glucides et au fonctionnement du système nerveux et des muscles ; la vitamine B2 joue un rôle dans la transformation des aliments en énergie, mais aussi dans le phénomène de récupération ; on peut aussi citer les autres vitamines du groupe B dans leur ensemble, qui participent au fonctionnement optimal du système nerveux, à la synthèse des acides gras, ainsi qu’à la synthèse de la sérotonine, une hormone très importante pour le contrôle de l’appétit.

ANTI-RIDES

La vitamine C présente dans le baobab favorise la formation du collagène et de l’élastine,, deux protéines essentielles au maintien et à l’élasticité de la peau.

CONTRÔLE DU POIDS

La présence de vitamine C en grande quantité rend le baobab pour maigrir intéressant, car elle a des propriétés brûle graisse. La vitamine C participe également à la régulation des taux de sucre et de cholestérol dans le sang. Son lien avec la carnitine est également prometteur. En effet, l’organisme a besoin de vitamine C pour produire la carnitine. Or cette substance encourage justement le corps à convertir la graisse en carburant plutôt qu’à la stocker.

DIGESTION DES AMIDONS

Un autre atout du baobab réside dans le fait qu’il diminue la réponse glycémique et ralentit la digestion des amidons, ou hydrates de carbone. Il permet ainsi d’éviter les fringales de sucre notamment.

FOIE

Le baobab aurait la faculté de protéger le foie, en raison de la présence de triterpénoïdes, béta-sistostérol, béta-amyrin palmitate et acide ursolique dans sa pulpe.

Le Baobab pour maigrir, est-ce vraiment une bonne idée ?

Comme nous l’avons vu, le baobab pour maigrir pourrait être une bonne option grâce aux différentes vertus de cet arbre, que nous résumons ici :

  • Amélioration du transit intestinal
  • Effets coupe-faim
  • Amélioration des mécanismes de production d’énergie et d’assimilation des nutriments
  • Propriétés brûle graisse grâce à la présence de vitamine C
  • Régulation de la glycémie et du cholestérol

racine fleur écorce du baobabMême si le baobab pour maigrir a encore été peu étudié, nos recherches nous ont permis de découvrir une étude visant à évaluer les effets du baobab sur la décomposition des amidons et sur la libération de sucre dans le sang suite à un repas.

Cette étude était constituée de 2 groupes, l’un prenant du baobab et l’autre un placebo. Le premier groupe consommait un extrait de baobab intégré à un pain blanc, ainsi qu’une boisson d’eau mélangée à un extrait de baobab. Pour évaluer les résultats, les chercheurs ont mesuré la réponse glycémique, la sensation de satiété et la dépense énergétique après consommation.

Les résultats ont montré que la consommation de baobab en plus des glucides a entraîné une baisse de la quantité de glucides assimilés, ainsi qu’une baisse de la réponse glycémique. Par contre, aucune différence significative n’a été notée en ce qui concerne la sensation de satiété ou les dépenses énergétiques.

(Source : Nutr Res. 2013 Nov;33(11):888-96. doi: 10.1016/j.nutres.2013.08.002. Epub 2013 Sep 9.)

Précautions, effets indésirables et interactions du Baobab

Si vous souhaitez utiliser le baobab pour maigrir par exemple, sachez qu’à trop fortes doses il peut provoquer un inconfort digestif accompagné parfois d’un effet laxatif. Cependant ces effets indésirables n’ont été rapportés qu’avec des doses de plus de 20g par jour.

Mise à part cela, l’utilisation du baobab pour maigrir ne présente pas de contre-indication ni d’interaction.

Dosage du baobab pour maigrir

Comme l’indique la section sur les effets indésirables, nous recommandons tout d’abord de ne pas dépasser les 20g par jour.

Ceci ne devrait pas être un problème, car les compléments alimentaires de baobab pour maigrir offrent habituellement des doses situées autour de 2g par jour.

Notre conclusion sur le baobab pour maigrir

Utiliser un complément de baobab pour maigrir apparait comme une bonne idée, car cet arbre regorge de bienfaits non seulement pour la santé globale, mais aussi pouvant favoriser un meilleur contrôle du poids. De plus, le baobab pour maigrir est un ingrédient sécuritaire, ce qui ajoute à ses atouts.