sam. Nov 2nd, 2019
Voici comment maigrir du ventre

Assez dans le bide pour perdre du ventre?

Pour perdre du ventre, vous avez tout essayé, sauf peut-être les solutions les plus directes et les plus efficaces. Etes-vous prêts à arrêter d’essayer et commencer enfin à maigrir du ventre? Voici comment y arriver…

Si vous voulez perdre du ventre et que vous recherchez une méthode qui marche, vous êtes au bon endroit.

Mais avant de continuer, une petite mise au point s’impose:

Est-ce que vous êtes vraiment prêts à faire tout le nécessaire pour y arriver?

Ou vous préférez les solutions miraculeuses et les conseils vides du genre « 5 astuces pour maigrir du ventre en une semaine », et passer toute votre vie à rêver d’un ventre plat?

 

Si vous êtes dans cette deuxième catégorie, personne ne peut rien faire pour vous.

Sinon, tenez-vous bien…

Nous allons vous expliquer, clairement et simplement, tout ce qu’il faut savoir pour perdre la graisse du ventre.

Entre nous, si vous êtes déjà fatigué(e) de lire, vous ne tiendrez probablement pas le coup.

Il vous reste encore plus de 10.000 mots et des dizaines de bonnes idées à assimiler, si vous comptez vous débarrasser un jour de ce bide.

Autant apprendre tout de suite quelque chose d’utile que de lire des milliers d’articles vides pendant les mois et années à venir. N’est-ce pas?

Si vous êtes motivé(e), commençons tout de suite!

(Remarque: ce dossier concerne les femmes et les hommes, mais je vais désormais m’adresser à tout le monde…au féminin. Depuis le temps que l’on considère que le pluriel mixte est toujours masculin! Vous comprendrez messieurs 🙂

Perdre du ventre, quelques infos à connaître

Ceci est une introduction, car il en faut bien une pour les plus pressées d’entre vous, pour finir de les dissuader de lire ce dossier, je veux dire.

Presque toutes les femmes et pas mal d’hommes ont connus ce moment de grand mécontentement en touchant ou en regardant une partie de leur corps, le ventre.

Nous le préférons bien plat, un peu musclé, taille de guêpe ou barre de chocolat.

Les femmes sont souvent les plus concernées par le problème de la graisse autour du ventre, sans qu’elles soient les plus touchées par ce problème, c’est même le contraire.

En fait, les homme sont plus sujets au problème de l’accumulation de la graisse à cet endroit du corps.

Mais, les femmes s’en soucient beaucoup plus, puisqu’elles se soucient plus de leur silhouettes et prennent plus au sérieux l’aspect esthétique de leur corps. Un ventre qui pend ne permet pas de s’habiller et d’être coquette (Enfin, pas toujours!).

Perdre la gras autour du ventre exige une connaissance du phénomène de stockage des graisses et pourquoi chez certaines femmes elle se concentre autour de l’abdomen, alors que d’habitude ce sont les hanches et les cuisses qui sont le lieu privilégié pour cette graisse.

Les femmes remarquent souvent qu’un ventre gros et gras manque de fermeté, la peau est distendue et flasque, le toucher n’est pas agréable et en pinçant la peau, des petits amas de graisse se font sentir.

Sensation de malaise assurée!

En plus, nous pouvons être touchées par cette accumulation de graisse et par un ventre volumineux à tout âge.

De la jeune fille boulimique, à la jeune femme qui multiplie les grossesse, et qui garde des kilos à chaque fois, en passant par la femme en début de ménopause qui voit son ventre se gonfler à causes des changements hormonaux et du phénomène de rétention d’eau…

Toutes ces causes ont des solutions, et à moins d’avoir vraiment un volume de graisses trop important autour du ventre, la plupart des problèmes de surpoids et de graisses abdominales peuvent être résolus.

Ceci passe par un réajustement de l’alimentation, des exercices, simples mais ciblés, et parfois des produits spécifiques qu’on peut éventuellement utiliser.

Pour celles qui s’ennuient déjà, je vous offre là votre deuxième chance de quitter les lieux et de conserver à vie votre graisse bien-aimée!

Pourquoi je grossis du ventre?

Raisons qui font que le ventre grossisseLes femmes qui cherchent à perdre la graisse autour du ventre, et à raffermir la peau ont certainement essayé plusieurs méthodes d’amaigrissement qui n’ont pas marché ou partiellement échoué.

Dans certains cas, une reprise plus importante de la graisse est constatée, tout cela est frustrant et pousse dans la majorité des cas à adopter l’une de deux attitudes .

Le laisser aller et se cacher sous des chemisiers amples et sans formes, ou bien chercher des solutions radicales, coûteuses et parfois dangereuse comme le recours à la liposuccion qui est certes, efficace mais n’est pas dénuée de problèmes au cours et après l’opération, sans oublier le coût inhérent à ce genre de pratiques.

Alors, pour arriver vous même à vous débarrasser du bide qui vous casse le moral, je vous invite à lire et assimiler, ensuite agir de façon progressive, en respectant votre mode de vie et vos envies.

Néanmoins, il ne s’agit pas de garder toutes vos “mauvaises” habitudes, autrement comment réussir!

Le but est d’opérer les changements utiles et réalisables, dans le cadre du respect de votre style de vie.

Vous l’aurez certainement compris, un changement en douceur, veut dire que les résultats arrivent petit à petit, pas du jour au lendemain.

Oubliez les miracles qui ne se réalisent jamais et les mensonges des publicités, qui vous promettent un ventre plat en une semaine!

Pourquoi ces publicités pullulent un mois avant l’été?

Parce que nous sommes prêtes à dépenser pour avoir un résultat rapide, quoiqu’éphémère, l’essentiel est de pouvoir arborer fièrement ce jolie maillot qui nous a tant fait rêver.

Avouons le, la plupart d’entre nous ne croit pas à ce genre de promesse, mais on y va quand même, bizarre, non!

C’est la nature humaine, nous poursuivons des mythes tout en sachant que la réalité finit par imposer sa loi, et concernant le ventre, elle ne cède que quand nous entreprenons une méthode réaliste, c’est ce que je vous propose.

A travers cet article, je vous invite à commencer par le commencement, c’est à dire, qu’est ce qui a favorisé le stockage de graisse au niveau du ventre, car à mon avis, proposer dès le début la solution sans expliquer comment et pourquoi on en est arrivé là, n’est pas la bonne démarche.

Il y a besoin de comprendre une fois pour toute les raisons et les phénomènes nutritionnels et comportementaux qui ont abouti à la prise de graisse au niveau du ventre.

Rôle des hormones dans le stockage des graisses au niveau du ventre

Dans les conditions normales et naturelles, les femmes stockent préférentiellement la graisse dans le bas du corps, les hanches, les cuisses et les fesses sont les lieux privilégiés de cette accumulation.

Malgré l’aspect disgracieux de cette graisse qui s’accompagne souvent de cellulite et de peau d’orange, elle n’est pas dangereuse pour la santé des femmes, par contre la graisse stockée sur l’abdomen pose de réels problèmes de santé avant de poser des problèmes esthétiques.

Chez la femme, les hormones jouent un rôle essentiel dans le maintien de l’équilibre de la silhouette, et de la répartition naturelle des graisses.

C’est quand un dérèglement et une rupture de l’équilibre entre les différentes hormones survient qu’on constate une modification dans la répartition de la graisse et une modification de son lieu habituel de stockage.

Nous verrons par la suite que l’équilibre hormonal est fortement affecté par l’âge, l’alimentation et l’état émotionnel.

Les hormones mises en jeux dans ce phénomènes sont l’oestrogène et la progestérone, le cortisol et la testostérone, et l’hormone de stockage par excellence : l’insuline!

Les hormones féminines oestrogène et progestérone empêchent la graisse d’aller se loger sur le ventre, et contribuent à son stockage dans le bas du corps, par contre, une sécrétion accrue de cortisol favorise l’installation de la graisse au niveau du ventre.

La testostérone favorise elle aussi l’apparition de la graisse abdominale, comme c’est le cas de l’homme qui a naturellement un taux de testostérone élevé, et une forme en pomme à cause de l’absence de taille marquée.

Certaines femmes et notamment à la ménopause, présentent un rapport modifié entre les taux d’oestrogènes et les testostérone, et voient apparaître un ventre rebondi alors qu’elle ne sont pas forcément en excès de poids.

Chez certaines, les hormones féminines, quoique protectrices, peuvent indirectement induire une prise de poids au niveau du ventre.

C’est ce qui arrive au cours d’un syndrome prémenstruel ou la jeune femme a des pulsions pour le grignotage, mais pas forcément pour les sucres.

Cette boulimie qui dure 1 ou 2 jours par cycle, peut laisser des séquelles discrètes qui deviennent de plus en plus apparentes avec le temps, une centaine de calories en excès qui se répète à chaque cycle finit par créer une masse graisseuse nourrie en permanence, même en faible quantité.

Notons que la graisse abdominale n’est pas la même autour et à l’intérieur du ventre.

La graisse visible, celle qui est plutôt sous la peau, représente un souci d’ordre d’abord esthétique (ça pèse autant sur le moral, je le sais).

Il s’agit ici du gras incrusté en sous cutané et qui dérange beaucoup les femmes qui n’arrêtent pas de la pincer et de la sentir.

Cette masse graisseuse superficielle est accessible à la vue et au toucher, ce qui la rend plus sensible aux technique d’amincissement manuels qui peuvent s’avérer efficaces dans certains cas.

La graisse viscérale, celle qui est cachée entre les organes internes est plus dangereuse. C’est celle-là qui pose un problème de santé.

Elle est plus problématique car elle n’est pas visible, mais elle contribue bien entendu à augmenter le volume et le tour de taille, tout en restant moins accessible.

Au delà de l’aspect esthétique, cette graisse ventrale interne, ou viscérale, est accusée par les scientifiques de participer à la survenue de maladies cardio-vasculaires.

Le schéma suivant vous montre la différence entre ces deux types de graisses:

La graisse ventrale

Il existe d’ailleurs un lien étroit et prouvé entre les dimensions du tour de taille chez l’homme et chez la femme et le taux des maladies métaboliques, qui sont le fléau des temps modernes et des habitudes de vie occidentale.

Les hormones peuvent aussi engendrer un état de stress continuel. Regardant un peu de ce côté, voulez-vous?

Relation entre le stress et la prise de poids abdominale

Depuis peu , la sciences et les différentes observations des différents types d’obésité et notamment abdominale, révèlent de nouvelles données sur les causes de l’obésité.

Ceci a été initié par le fait que certaines personnes, dont la plupart sont des femmes, mangent équilibrés, ont une activité physique correcte, et même une jolie silhouette.

Le seul problème est une masse graisseuse qui se place sur le ventre, donnant un aspect disgracieux et rompt l’équilibre de la silhouette.

Cela pose aux femmes beaucoup de problèmes d’image et d’estime de soi. Ayant du mal à se débarrasser de ce bide bien incrusté, du mal à s’habiller de façon élégante, ces femmes, soucieuses de leur apparences, peinent à trouver la solution.

En fait, pour ces femmes-là, le problème et la solution se trouvent vraiment ailleurs!

Le point dominant chez ces personnes est un état de stress chronique, une nervosité accrue, une mauvaise gestion des situation quotidiennes qu’elles soient d’ordre professionnel, privé, émotionnel.

Eh oui, le stress fait grossir contrairement à ce qu’on peut croire.

Le stress provoque des perturbations physiologiques en favorisant la sécrétion des fameuses hormones du stress,

Rappelez vous!

Ces mêmes hormones qui permettaient à nos très lointains ancêtres de lutter contre les dangers de la nature, car il y’en avait en permanence: le fauve affamé, le déluge qui s’abat sur la tribu et la tribu d’à côté qui allait mener une nouvelle bataille pour agrandir son territoire.

Ces hormones donnent l’énergie nécessaire pour trouver du courage pour se battre ou au contraire mettre du carburant dans les jambes pour fuir les dangers.

Tout cela vous fait peut-être sourire, c’est pourtant ce que nous avons hérité pour nous défendre. Le confort de la vie moderne nous permet d’avoir moins de situations dangereuses qui nécessiteraient un grand effort physique, mais les hormones du stress continuent à être sécrétée de la même façon pour faire face à d’autres formes de dangers.

Ce qui se passe vraiment dans les situation d’anxiété et de fatigue psychologique, c’est que le corps sécrète deux hormones, le cortisol et l’adrénaline, ce sont les fameuses hormones qui donnent au corps la force pour affronter les situations délicates.

Le cortisol est une hormones qui augmente le taux de sucre dans le sang, on dit qu’elle provoque une hyperglycémie, ce sucre en excès est essentiel pour fournir l’énergie au cerveau qui doit coordonner les actions pour gérer le stress et donner les différentes instructions au reste du corps qui doit être prêt à affronter les dangers.

le problème commence à se poser quand le stress est très fréquent, et que la personne est constamment dans des situations angoissantes, les femmes étant plus soucieuses et plus émotives, elles sont plus touchées par le stress chronique.

Une sécrétion excessive et prolongée de cortisol, provoque des besoins brusques de manger des aliments sucrés qui ont la réputation de calmer l’angoisse.

Ce sont ces pulsions de vouloir dévorer un gâteau au chocolat qui entretient des taux élevés de sucre dans le sang, sans que le besoin en énergie ne soit vraiment pertinent. Un appel à l’insuline est alors enclenché.

Le rôle de l’insuline, en situation normale, est de diminuer le taux de sucre dans le sang en le transformant en source d’énergie pour les cellules.

Or, une sécrétion accrue et sans raison de l’insuline va favoriser la transformation du sucre en graisse qui, en absence de véritable besoin en énergie, va se loger sur le devant de l’abdomen.

Avec le temps et le stress permanent, cette graisse se développe et s’incruste de plus en plus.

Cette graisse abdominale liée au stress est facilement reconnaissable par sa localisation au milieu supérieur de l’abdomen. Elle se caractérise par des ballonnements fréquents, sans que le reste de la silhouette ne soit forcément modifié.

Les solutions pour gérer le stress existent , Je vous en parle plus tard.

Nos hormones ne sont toutefois pas prêtes à en rester là. C’est ce qu’on verra ci-dessous.

Les troubles du sommeil et la prise de poids

Avoir un sommeil perturbé contribue à la prise de poids. Au contraire, dormir paisiblement et suffisamment, garantit une stabilité du poids. Tout cela a été prouvé scientifiquement.

Un sommeil perturbé stimule une hormone responsable de l’appétit, la ghréline, cette hormone augmente la sensation de faim et pousse à manger pour satisfaire un creux imaginaire.

D’ailleurs, certaines personnes insomniaques peuvent se réveiller au milieu de la nuit pour aller vider leurs frigo, ce n’est pas la faim qui les réveille, c’est le sommeil perturbé qui les pousse à manger.

A l’inverse, un sommeil de bonne qualité augmente les taux de Leptine, hormone qui agit à l’opposé de la Ghréline, et qui favorise la sensation de satiété, et limite le recours au grignotage.

Alors si vous êtes de celles qui souffrent de sommeil perturbé, essayez d’abord d’en connaître les causes pour remédier à ses conséquences. Plusieurs solutions naturelles peuvent vous y aider.

La graisse abdominale liée à l’hérédité

C’est une accumulation de graisses qui se fait progressivement et finit par donner un ventre arrondi, la graisse est distribuée sur tout le ventre comme pour envelopper tout l’abdomen par une ceinture graisseuse qui finit par prendre beaucoup de volume et donner un aspect proéminent au milieu de la silhouette.

Cette prédisposition à stocker de la graisse est exacerbée par tous les phénomènes de la vie modernes: nourriture trop grasse et trop sucrée, avalée rapidement, le manque d’activité physique.

Chez la femme, cette graisse se développe de façon importante à partir de l’adolescence profitant des changements hormonaux brusques et importants, plus tard, les grossesses finissent le travail en donnant encore plus de volume au ventre, avec une difficulté accrue à se débarrasser de la graisse après l’accouchement.

Les femmes qui constatent qu’elles font partie de cette catégorie doivent doubler de vigilance, car cette obésité abdominale héréditaire peut favoriser le diabète sucré, et là le problème devient plus compliqué et nécessite une prise en charge médicale.

Mais autant vous le dire tout de suite, même dans le cas d’une prédisposition familiale à l’obésité, aucune fatalité!

L’hérédité doit trouver d’autres facteurs pour l’aider à se concrétiser, et dans ce cas là, c’est l’alimentation qui fait la différence.

La jeune fille qui sait que sa famille présente plusieurs cas de diabète et compte des obèses parmi ses membres, et qui a la clairvoyance de soigner son alimentation dès son jeune âge, ne sera probablement pas dans la lignée des obèses de la famille.

Elle est capable de casser cette chaîne et peut ainsi donner l’exemple qu’une famille d’obèse n’est pas une étiquette permanente, chacun peut porter l’étiquette qui est le reflet de son mode de vie!

Rôle de l’alimentation dans l’apparition d’un gros ventre

Quelle que soit l’origine de la prise de poids et la prédisposition à stocker de la graisse, le facteur déterminant qui rend ce problème chronique est l’alimentation.

Ce n’est pas un secret bien sûr, mais certains aliments consommés régulièrement, et en grande quantité, favorisent encore plus cette prise de poids abdominale.

Vous vous rappelez de l’insuline? hormone de régulation du taux de sucre dans le sang, cette hormone sécrétée en permanence stimule la transformation du sucre en gras qui vient enrober le ventre.

Donc, les premiers aliments qui interviennent dans l’apparition de l’obésité abdominale sont tout naturellement les aliments sucrés et leurs dérivés.

Découvrons ensemble ces aliments du quotidien, une fois connus, vous pouvez prendre votre décision pour diminuer leur consommation, ou bien les consommer à certaines heures de la journée.

Et pour quelques aliments vraiment très nocifs, c’est l’élimination pure et simple qui s’impose!

Les aliments à éviter pour maigrir du ventre

Vous vous en doutiez, les aliments sucrés sont ceux qui favorisent le plus la prise de poids abdominale, alors il faut savoir les reconnaître et gérer leur consommation.

  • Le jus de fruit industriel

Jus industrielsOn le boit en toute bonne conscience, croyant que nous profitons des bonnes vitamines des fruits. Ces boissons sont parmi les escroqueries les plus populaires, car ils sont bourrées de sucres, pauvres en fibres et apportent autant de calories qu’un soda!
Le problème de ces jus de fruits est qu’ils augmentent le taux de sucre dans le sang rapidement, faisant un appel d’insuline qui finit le travail de stockage des graisse.

Un autre souci est que ces calories apportées par ces boissons sont vides et non rassasiantes. Ainsi, après avoir bu un demi litre de jus d’orange industriel, on a l’impression d’avoir avalé de l’eau, et la sensation de faim n’est pas comblée!

Faut-il alors bannir tous les jus de fruits pour autant?

Absolument pas! il faut fuir les mauvais produits, à commencer par le jus d’orange industriel riche en sucre et faire votre jus d’orange vous même, cela ne prend que quelques minutes et n’ajoutez jamais de sucre.

Certaines marques de jus proposent des jus 100% fruits, ils sont souvent 2 fois plus chers que les jus ordinaires et il vaut mieux aller les chercher dans les rayons frais.

A la fin de ce dossier, je vous proposerai plusieurs recettes de jus de fruits à réaliser chez vous. Vous découvrirez des associations surprenantes de jus avec des légumes et des épices!

  • Les céréales du petit déjeuner

Sucre dans les céréalesVous prenez des céréales pour vous donner bonne conscience, et vous croyez que vous consommez des fibres, des fruits.
Le problème est que la grande majorité des céréales contiennent presque la moitié de leur poids en sucre. Encore lui!

En fait les industriels utilisent le sucre pour le goût, mais également pour diminuer les frais de la matière première.

Plus on met de sucre, moins on met de céréales. Ceci leur est bénéfique commercialement parlant, mais pas vraiment diététique.

  • La tranche de pain de mie blanche nappée de confiture

Sucre dans Pain et confitureUne association de sucres de la confiture et des sucres du pain a de quoi faire exploser la pompe à insuline.

Si vous tenez vraiment à cette habitude qui vous rappelle votre enfance, troquez le pain blanc contre une bonne tranche de pain complet aux céréales (les vrais).

 

  • Limitez les aliments trop gras

aliments riches en graissePour maigrir du ventre, il est indispensable de limiter les mauvaises graisses contenues dans la charcuterie, les pâtisseries industrielles et les sauces prêtes à l’emploi.

Les graisse étant très lentes à digérer et elles auront le temps de se laisser stocker au niveau de la ceinture abdominale. Ceci sans oublier l’effet néfaste de cette graisse sur la santé générale et son rôle incontestable dans la survenue de maladies chroniques.

 

  • Les fruits et légumes qui fermentent et gonflent

Sucre dans les fruits et légumesVous trouvez ça absurde de devoir limiter certains fruits et légumes?
En effet, tous les fruits ne font pas bon ménage avec un estomac et des intestins qui ont tendance au ballonnement, renfermant pour la plupart des sucres de type fructose, qui lui a tendance à fermenter et nourrir les bactéries intestinales.

Tout cela contribue à gonfler l’abdomen et donner au final un aspect volumineux au ventre. Même s’il s’agit ici plutôt de ballonnement et de gaz, et non de masse graisseuse, l’aspect est le même , et un ventre gonflé par l’air nécessite autant d’attention pour s’en débarrasser.

Il suffit pour cela de reconnaître les fruits et légumes responsables de la fermentation et de gérer correctement leur consommation quand vous aurez reconnu quels fruits et légumes vous ballonnent.

Cet effet diffère d’une personne à l’autre, certaines ne supportent pas de manger une orange car cela les ballonnent, alors que d’autres ne ressentent rien du tout.

Mais attention! Il n’est pas question d’éliminer complètement ces fruits de votre alimentation. Leurs apports en nutriments sont précieux et irremplaçables.

Dans plusieurs cas, il suffit d’éviter de manger certains fruits en fin de repas pour ne pas solliciter trop le système digestif, car le bon moment de consommation des fruits participe à éviter la fermentation.

Choisir des fruits bien mûres en prenant soin de les éplucher est également un moyen d’éviter le ballonnement.

Les légumes secs peuvent eux aussi donner des ballonnements. Il faut prendre bien soin de les faire tremper pendant toute une nuit pour les rendre plus digeste.

Et n’associez pas de légumes secs riches en protéines avec de la viande! La surcharge protéique que cela engendre est source de lourdeur digestive et de ventre bien gonflé.

Par contre si vous les consommez en salade, avec des légumes crus et des épices douces, ils seront plus cléments pour votre ventre, et vous pouvez bénéficier de leur pouvoir rassasiant et de leurs fibres.

  • Le grignotage au lit

Grignoter au litGrignoter à la fin de la journée devant la télé est une très très mauvaise habitude. Ce geste presque inconscient va faire exploser l’apport calorique, et la transformation en graisse est inévitable.

Tout le corps aura sa part du gras, mais le ventre aura la part du lion.

Si cette habitude se prolonge, il faut rapidement prendre garde et agir, car à la différence du repas copieux qu’on mange avec plaisir, le grignotage inconscient ne procure aucune sensation de satisfaction, c’est souvent une suite de gestes machinaux où la main se glisse sans réfléchir dans le paquet de biscuits ou de chips et 1000 calories vont investir le corps sans que vous vous en rendiez compte.

Si vous êtes du genre à aimer grignoter, sachez qu’il faut absolument faire quelque chose, plusieurs solutions sont envisageable, de l’élimination pure et simple, qui n’est pas facile, avouons-le, à l’adaptation des aliments à grignoter et de l’inclusion et la prise en compte de l’apport calorique du grignotage dans l’apport journalier global.

  • L’alimentation trop salée

Ventre et rétention d''eauLa plupart des gens aiment manger salé et ajoutent volontairement du sel à tout leurs repas,. Le sel est évidemment indispensable dans notre alimentation, pour les différents équilibres ioniques nécessaires à la bonne marche des réactions de l’organisme. Le problème est que nous mangeons beaucoup trop salé, vraiment beaucoup trop!

Nous dépassons de loin les doses recommandées, et sans parler du véritable problème de santé que cela cause, à savoir l’hypertension et les problèmes cardio-vasculaires, le sel provoque de fortes rétention d’eau dans plusieurs endroit du corps, et le ventre est l’un des endroits préférés pour cette rétention.

Inutile de vous décrire l’aspect d’un ventre gonflé par un volume supplémentaire de liquide incrusté entre les tissus.

Le sel se glisse partout et notamment dans l’alimentation industrielle, les champions étant les charcuteries qui ont également l’honneur d’être très grasses.

En plus de contenir des additifs dangereux pour la santé comme les nitrites et les sulfites, leur consommation doit rester exceptionnelle, pour la seule raison que la charcuterie est souvent synonyme de partage entre amis, même s’il est possible de la remplacer par plusieurs aliments plus sains.

Pour rester réaliste, disons que la charcuterie est à éviter aussi souvent que possible.

Notons au passage que chez les femmes, le problème de la rétention d’eau abdominale est accentué au cours de la ménopause, car cette période est naturellement propice au gonflement du petit bide.

Diminuer le sel est juste difficile au début, car il s’agit d’une habitude gustative mais qu’on peut certainement moduler.

Après une période de nourriture peu salée, il n’est pas rare de ne plus supporter le goût salé. Alors, il faut s’armer de courage au début pour s’imposer une nourriture peu salée, le reste n’est pas aussi difficile, car c’est le corps lui même qui va refuser une nourriture trop salée.

Voici quoi et comment manger pour maigrir du ventre

Vous croyez peut être que pour maigrir du ventre vous allez devoir manger un kiwi le matin et un yaourt 0% le soir?

C’est absolument faux!

Vous allez au contraire pouvoir manger à votre faim mais en choisissant les aliments qui vous feront du bien ainsi que les bonnes combinaisons entre les différents aliments.

Commençons par ces quelques changements dans vos habitudes alimentaires.

  • Mangez ce que vous pouvez manger en étant assise

manger assis est bon pour votre ventreQuand on mange debout, on avale le plus souvent des aliments industriels conditionnés pour être consommés rapidement et facilement.

Je vois mal comment on peut manger un plat équilibré contenant des légumes et des protéines et un bout de pain complet!

On mange debout un sandwich au pain de mie avec du fromage ou du jambon, une tranche de pizza ou pire un paquet de chips le tout arrosé de soda.

Bref, ce qu’on peut avaler vite est souvent riche en sucre et en gras et pauvre en vitamines et nutriments, provoquant un pic d’insuline qui stimule le stockage des graisses sur les hanches et le ventre. Le comble est que cette façon de se nourrir n’est pas forcément rassasiante, l’envie de grignoter est vite arrivée, inutile de vous décrire les dégâts que cela provoque.

Il est bien sûr possible de manger debout de façon exceptionnelle, quand c’est vraiment nécessaire car on doit être à l’heure pour un rendez vous professionnel, mais en faire une habitude est le meilleur moyen de faire du mal à son corps.

Cherchez à prendre des repas que vous ne pouvez consommer qu’assise. Très vite, vous remarquerez que vos plats deviennent naturellement moins nocifs pour votre santé.

  • Mangez des aliments que vous êtes obligée de mastiquer

la Mastication est importanteLa mastication des aliments peut aider à perdre du poids! Vous trouvez cette idée absurde? Pourtant c’est la stricte vérité.

Depuis combien de temps vous n’avez pas pris le temps de bien mastiquer ce que vous mangez?

Vous préférez un steak haché à un vrai morceau de viande, et vous croyez que le jus de fruit remplace le vrai fruit?

Tous ces aliments avalés à la va vite, même quand ils sont d’une bonne qualité nutritionnelle, ne sont pas idéales.

La mastication ne permet pas seulement de fractionner les aliments de façon mécanique, elle permet un début de digestion grâce à la présence d’enzymes de digestion de l’amidon et des lipides et stimule l’histamine qui favorise le sentiment de satiété.

On se sent alors bien nourri avec des portion plus petite, et une charge calorique moins importante, et tout cela stimule la combustion des graisses pour compenser le manque de calories ingérées.

Voyez vous! sans vraiment faire de régime, un petit changement dans la façon de se nourrir vous permet déjà de perdre un peu de graisse, et notamment de la graisse abdominale.

  • Offrez vous un petit-déjeuner bien copieux, mais sain!

Petit déjeuner SuédoisPour perdre la graisse abdominale et limiter les effets de la rétention d’eau, un petit déjeuner complet s’impose.

Oubliez le petit déjeuner classique ou on associe pain de mie, confiture, jus de fruit industriel, et même bol de céréales sucrées avec du lait pour se donner bonne conscience.

Ce genre de petit déjeuner n’est pas du tout sain, malgré les interminables publicités qui font l’éloge de l’association céréales, produit laitier, jus de fruit.

C’est la meilleure association pour augmenter les taux d’insuline et de stimuler le stockage des graisses.

Laissez cette association pour les enfants, ça les aidera à grandir.

Vous avez besoin de bien manger le matin, d’éviter le sucre et les féculents, de privilégier une protéine et un pain aux céréales complètes, un fruit complet et non en jus, le seul jus autorisé est le jus d’un citron pressé avec un verre d’eau dès le réveil.

Inutile de vous rappeler que cette boisson nettoie le foie et stimule la digestion en apportant de la vitamine C et des antioxydants dont le citron regorge.

Le petit déjeuner anglais ou suédois est idéal pour commencer la journée, à condition de les alléger un peu.

Des oeufs à la coque ou en omelette blanche, où vous n’utilisez que le blanc de l’oeuf, riche en protéines qui stimule la lipolyse, c’est à dire qu’il pousse le corps à puiser dans sa graisse.

C’est en fait le même principe que le régime hyper-protéiné, mais adapté seulement au petit déjeuner, car ce régime n’a pas que des qualités.

Si vous tenez aux céréales du matin, apportez le plus grand soin à cet achat. Prenez les moins sucrées et les plus riches en céréales.

Personnellement, je vous conseille de les fabriquer vous même, c’est d’une facilité déroutante.

Vous pouvez également vous faire un sandwich, au pain complet avec une tartine de fromage blanc et une tranche de saumon.

Les possibilités sont infinies pour composer votre petit déjeuner.

Vous devez juste respecter les règles des ingrédients: une protéine maigre, un pain ou des céréales complètes non sucrées, une boisson de votre choix, sans sucre, et vous pouvez vous autoriser une noisette de beurre non salé, qui apporte des vitamines intéressantes.

Le but de ce genre de petit déjeuner est de charger vos batteries dès le matin par de bons aliments, qui vous aideront à tenir toute la matinée sans avoir envie de grignoter.

  • Le déjeuner, faites le plein de protéines végétales

Au milieu de la journée, mangez différemment. Votre objectif de perdre la graisse abdominale doit s’accompagner de votre volonté de manger différent, et l’heure du déjeuner est un moment important pour bien manger ou du moins ne pas contrarier vos efforts entrepris dès le matin.

Déjeuner équilibré, quand vous travaillez et que vous devez partager le même repas que vos collègues, qui eux n’ont pas forcément les mêmes soucis que vous, ce n’est pas toujours facile. Mais au moins, à mon avis, c’est un bon exercice pour tester votre capacité à résister.

Les sandwichs prêts à être dévorés en 1 minute, et les frites très salées qui les accompagne, sont cause de stockage de graisse et de rétention d’eau.

Si vous avez l’habitude de déjeuner aux fast food du coin, certains enseignes mettent sur leurs emballages la teneur en gras et en sel. Vous serez étonnée de constater que la petite portion de frites allumettes apporte presque environ 30% de l’apport journalier en sel!

Si vous y ajoutez l’apport du sandwich, et éventuellement du soda, vous aurez consommé en 5 minutes toute la quantité de sel et de sucre de votre journée.

Ce n’est pas grave si vous le faites de temps en temps, c’est à dire une fois par mois au plus, mais cette habitude du fast food est à changer par une autre bonne habitude.

Votre déjeuner doit comporter des légumes verts et des légumes secs, lentilles et pois chiche, ils sont riches en fibres et ont un index glycémique bas, ils ne font pas grimper le taux de sucre brutalement et par conséquent vous évitent de stocker de la graisse abdominale.

Une salade composée de riz brun ou de quinoa, qui sont faciles à digérer, ne produisent pas de gaz.

Jouez l’alternance avec une protéine animale maigre, pas plus de 2 fois par semaines.

Offrez vous un moment détente de 2 ou 3 minutes, c’est suffisant pour vous procurer une sensation de plaisir et de quiétude indispensable pour libérer vos tensions.

Profitez-en pour croquer un fruit lentement, vous serez étonnée de l’effet de ces micro moments de détente sur votre moral. Cela contribue à abaisser le taux de cortisol dans le sang et de casser le cercle du stockage des graisses.

Au bout de ces quelques minutes de détente, vous pouvez revenir à la réalité, vous constaterez que vous gérez mieux le reste de votre journée.

Pas facile de trouver une minutes de détente pendant votre travail, et au milieu d’une journée turbulente?

Prétextez n’importe quoi pour prendre quelques minutes de détente, une longue pause toilette par exemple, personne n’y verra d’inconvénient.

Vous voyez bien que le moment du déjeuner n’est pas bon uniquement pour avaler rapidement n’importe quoi. Vous pouvez transformer ce moment en une réserve d’énergie positive pour le reste de la journée.

Et même si ce n’est pas possible tous les jours, même un jour sur deux ou sur trois auront un effet non négligeable sur vous.

  • Le dîner, prenez-le tôt et équilibré

Le dîner ne doit pas être sauté ou négligé. Ce n’est pas parce qu’on veut perdre du poids et de la graisse abdominale qu’on se contenterait d’un bol de soupe!

Le fait de dîner trop léger peut perturber le sommeil et vous faire réveiller au milieu de la nuit pour aller manger n’importe quoi. Mais il n’est pas question non plus de dîner n’importe comment.

Les meilleures associations pour manger à sa faim tout en stimulant la perte de graisse abdominale est d’associer un plat de légumes et une viande maigre, poisson dinde ou poulet, pas plus de 100 g,

La viande rouge est à bannir car elle est souvent trop grasse et difficile à digérer la nuit. Terminez ce repas par un laitage sans sucre, et évitez les fruits qui risquent de fermentent et gonfler le ventre.

Attendez au minimum 2 heures avant d’aller au lit. Le mieux également est de ne pas passer ces 2 heures devant la télé. Essayez de bouger un peu dans la maison, faire un peu de rangement par exemple.

Vous pourriez ensuite regarder votre série préférée en sirotant une tisane, sans sucre bien sûr.

Et si on rajoutait quelques super aliments?

IL existe des aliments qui sont meilleurs que d’autres, quand on a un objectif de perdre du ventre. Voici une liste intéressante qui vous aidera à mieux choisir ce que vous allez désormais mettre dans votre assiette.

Les légumes diurétiques

L’artichaut et l’asperge par exemple sont excellents pour leur effet dépuratif et diurétique. Ces légumes sont excellents pour perdre du poids partout dans le corps et sont très utiles contre la rétention d’eau.

Leur faible apport calorique en fait d’excellents légumes pour agir sans alourdir la facture calorique.

Mangez-les cuits de la façon la plus simple, sans aucun ajout, ou si vous y tenez, de l’huile d’olive et du jus de citron feront l’affaire.

Si vous les prenez en entrée, vous vous donnez la garantie de modérer votre appétit pour le plat suivant.

Les fruits secs: les champions sont l’amande et la noix. Ils représentent une solution idéale pour grignoter malin et leur richesse en acides gras, d’excellente qualité, participe à l’élimination de la graisse abdominale. Leurs teneur en antioxydants et en bonnes protéines donne au corps les nutriments utiles pour ressentir un bon flux d’énergie.

Une poignée est largement suffisante, car leur teneur en “bonne graisse” leur procure un apport calorique qui n’est pas négligeable.

Préférez les amandes natures non grillée et non salée, pour ne pas les transformer en apport nuisible pour le corps.

Les flocons d’avoine:

Leurs fibres sont excellentes pour le transit, mais c’est surtout leur bon compromis, entre apport calorique et pouvoir de satiété, qui en fait un allié minceur intéressant.

Les flocons d’avoine sont riches en sucres lents, libérés lentement pendant plusieurs heures ils n’élèvent pas la glycémie. Au contraire, celle-ci reste stable.

Les flocons d’avoine évitent ainsi les fringales et le grignotage par leur effet rassasiant. D’ailleurs on retrouve les galettes de flocons d’avoine dans de célèbres régimes amincissants, car ils ont vraiment fait leur preuves.

Procurez vous des flocons d’avoine nature, et confectionnez vous-même vos différentes recette: soupe d’avoine , galettes et muesli…

L’avocat:

Excellent aliment qui apporte de bonnes graisses, et qui justement lutte contre l’accumulation des mauvaises graisses dans l’organisme. Très délicieuse en salade avec des tomates, et même quelques crevette ou une tranche de saumon. L’association est vraiment délicieuse et facile à préparer. Pour l’assaisonnement: jus de citron et une cuillère d’huile d’olive (pas de mayonnaise!.

L’ananas:

Il s’agit ici du fruit frais et non en conserve. Riche en fibres, et réputé comme brûle-graisse naturel.

Avez-vous déjà vu dans les commerces (et surtout dans des offres télé shopping) des boissons à base d’ananas qui promettent de vous faire perdre beaucoup de kilos, en un rien de temps et sans effort?

Ne vous attardez pas trop dessus! Consommez plutôt le vrai fruit avec ses fibres, et si vous en faites un jus, utilisez également les parties dures comme les feuilles.

Elles sont vraiment riches en antioxydants et en enzymes qui contribuent à une meilleure digestion. Ainsi, le fruit vous coûtera moins cher.

La fraise:

Alliée du ventre plat, et pour une fois, au lieu de manger la fraise, faites-en une infusion en la mixant avec de l’eau tiède. Elle possède un effet dépuratif et aide le ventre à se débarrasser de ses bourrelets.

La betterave et ses feuilles:

Très efficace pour réguler la digestion avec un léger effet laxatif, la betterave permet de nettoyer le tube digestif et de diminuer l’aspect gonflé dû à une lourde digestion. Le jus de betterave crue, avec quelques feuilles, fait des merveilles pour tout l’organisme et apporte des antioxydants puissants, vous trouverez des recettes de jus de légumes crus un peu plus bas.

Le melon:

Riche en eau et en potassium et en d’autres sels minéraux, c’est un allié minceur par excellence et il vous aidera certainement à obtenir un ventre plat.

Les fruits à effet laxatif

La constipation et la rétention d’eau s’ajoutent souvent au stockage de graisse pour donner cet aspect de ventre gonflé. Donc, soigner la digestion et gérer la constipation participe pour une grande part à améliorer l’aspect du ventre, et il n’y a rien de mieux que les fruits naturels pour réguler le transit.

Les pruneaux:

Connus depuis longtemps pour leur effet laxatif leur fibres et sucres d’excellente qualité nettoient en douceur les intestins, si vous faites une cure de quelques jours de jus de pruneaux, pris le matin vous verrez votre transit intestinal s’améliorer d’une façon spectaculaire.

les poires: leur douceur et leur richesse en eau font le plus grand bien au transit intestinal, qu’elles améliorent sans agression, le fruit frais bien sûr et non une compote de poire qui n’a absolument pas le même effet.

La Papaye:

Très riche en nutriments, vitamines et molécules antioxydantes qui nettoient le corps des radicaux libres qui le vieillissait, elle est excellente après un repas de protéines car elle renferme des substances qui facilitent la digestion des protéines, une association intelligente pour le plus grand bénéfice.

La pomme:

La reine fruits, une réputation bien méritée, la pomme regorge de vitamines et de fibres, c’est un excellent coupe faim et croquer doucement dans une pomme bien juteuse procure beaucoup de plaisir en plus d’effets minceur certains, faites en une habitude, une pomme par jour, pour soigner le transit intestinal et participer à piéger les graisses grâce au pouvoir de ces fibres

Les épices alliées du ventre plat

Les vertus des épices ne sont plus à démontrer, elles regorgent de molécules actives sur la digestion et sur le déstockage des graisses, inutile d’aller chercher des épices très exotiques, payée le prix fort, les épices ordinaires sont vraiment efficaces à aider à maintenir un ventre plat.

Le gingembre:

Frais ou en poudre, cette épice très répandue n’est pas assez utilisée dans la cuisine occidentale, croyant que le gingembre ne trouve sa place que dans un curry indien, il est possible d’élargir son utilisation à la plupart des plats de tous les jours.

Frais et râpé pour la marinade de poulet ou de poisson, en poudre pour parfumer les soupes, il se marie à merveille à la soupe de carotte ou de poivron, et de façon globale, associé au poivre, leurs effets sont synergiques, le gingembre améliore la digestion lutte contre la rétention d’eau.

Le piment:

Certainement l’épice ou condiment le plus célèbre parmi les brûles graisses, c’est presque un médicament contre l’obésité globale et notamment contre la graisse abdominale.

Son principe actif, la capsaïcine a fait ses preuves en tant que coupe faim naturel et brûle graisse, si vous supportez son goût très fort vous pouvez en émincer sur vos salades.

Si vous êtes habituée à des goûts plus doux, ou que votre estomac ne supporte pas les brûlures qui peuvent résulter de la consommation de piment, exceptionnellement, je vous conseille d’opter pour des extraits de piments en gélules, en vous assurant de la bonne qualité du produit choisi, car ces produits minceurs sont sujets à beaucoup de contrefaçon.

Autres aliments intéressants

Le thé vert:
Un autre produit, pas assez populaire dans la consommation occidentale (A part là ou vous savez, à 5 heures), est le thé, et le thé vert en particulier. Heureusement qu’il est devenu assez présent dans les grandes surfaces.

Utilisé en infusion, il est riche en antioxydants, possède des vertus anti-âge et fait généralement partie des cocktails minceurs. Il vous suffit généralement de le consommer à la fin d’un repas.

Plus facile à dire qu’à faire, car son goût inhabituel pourrait vous rebuter. Ceci dit, les bienfaits du thé vert vous feront rapidement changer d’avis.

Résister toutefois rigoureusement à l’envie d’ajouter du sucre ou du miel à votre thé vert, car ce serait un délit à l’encontre d’un produit aussi noble!

Le poisson:

Riche en protéines et en sels minéraux, le poisson a une place privilégiée dans un programme nutritionnel pour avoir ventre plat. Généralement moins calorique que la viande, il procure un sentiment de satiété sans alourdir et permet de stimuler la lipolyse en vidant les cellules graisseuses.

Le poisson doit être préparé d’une façon qui respecte les bienfaits qu’il procure. S’il est nappé d’une sauce hollandaise ou accompagné d’une mayonnaise, l’apport calorique du poisson va tripler. Et si en mangeant des bâtonnets de poisson pané frit, vous croyez que vous suivez les bons conseils diététiques, permettez moi de vous dire que vous vous trompez!

Optez plutôt pour un filet de poisson que vous cuisez vous-même, avec très peu de matière grasse, ou grillé avec des herbes aromatiques qui vous feront rapidement oublier les sauces très caloriques et bourrées de graisses transformée.

Le poisson apprécie aussi la cuisson en papillote, qui a l’avantage de se faire sans aucune matière grasse, accompagné de légumes verts, ou de poivrons et aubergines grillée, avec une marinade d’huile d’olive et d’ail.

Miam!

Cette association apporte une ration calorique très raisonnable en préservant les goûts des aliments et permet à la fin de déloger des graisses incrustées.

Le Yaourt nature:

Excellent comme coupe faim. Les yaourts les plus riches en protéines sont meilleurs, car leur effet rassasiant est plus important et ils vous feront éviter le grignotage.

Le yaourt grec est excellent, il contient moins de lactose. Il est également riche en probiotiques, ces petites bestioles qui règlent la flore intestinale. C’est une autre façon pour nettoyer le tube digestif, car les probiotiques régulent la digestion, limitent les ballonnements et améliorent l’immunité.

Les aliments contre le stress

Quand vous êtes stressée et irritable, vous avez plutôt tendance à vous jeter sur un paquet de chips ou un gâteau dégoulinant de crème. Si votre stress se prolonge et que vous vous ruez continuellement sur des aliments qui calment votre angoisse, au fil du temps, tout cela se verra sur votre corps et les kilos vont s’accumuler sur le ventre, ainsi que les autres parties de votre corps.

Il est peut être temps de casser ce cercle infernal, car plus vous êtes angoissée, plus vous mangez des aliments pauvres en nutriments et riches en calories, qui appauvrissent davantage votre moral et enrichissent par contre votre réserve de graisse.

Le premier pas consiste à troquer ces aliments néfastes contre des aliments connus pour lutter contre le stress par leur apport en vitamines énergisantes et en minéraux qui améliorent l’humeur.

Le stress est souvent lié à des carences en vitamines et oligo éléments, c’est ce qui vous donne ces sensations de fatigue permanente, d’irritabilité et de manque d’énergie.

Voici quelques exemples de substances qui interviennent dans la gestion du stress et les aliments qui en contiennent, en fonction de vos besoins vous en augmentez l’apport en choisissant les aliments qui en sont riches.

Dans de rares cas, vous pouvez faire de courtes cures de vitamines et minéraux, mais n’en faites pas une habitude, car souvent une alimentation bien équilibrée apporte suffisamment de nutriments pour couvrir complètement vos besoins.

La vitamine C

  • Indispensable pour donner de l’énergie et booster les différentes réactions métaboliques;
    Intervient pour augmenter l’immunité;
    Combat la fatigue et aide à retrouver du tonus.

Augmentez les apports en vitamine C en consommant des agrumes, du kiwi, en faisant un jus de persil, le melon, l’ananas et la tomate sont des mines de vitamine C. Ne vous privez pas de ces aliments bon marché et disponibles presque toute l’année.

Le tabac détruit la vitamine C, et l’alcool altère son absorption.

Le magnésium

Ce minéral joue un rôle très important dans la gestion de l’irritabilité, car il intervient dans l’équilibre neuro musculaire et calme les états d’angoisse et de stress.

Votre corps vous a certainement déjà sollicité pour du chocolat? En fait, c’est un appel de magnésium. Sachez que beaucoup d’autres aliments sont riches en magnésium, comme les fruits secs, amandes, noix du Brésil, les fruits de mer, le germe de blé sont une source incroyable de magnésium.

Les oméga 3

La vitamine B

Cette vitamine intervient dans la fabrication de la sérotonine. Ce neuro transmetteur est responsable des sentiments de plaisir et de quiétude.

D’ailleurs, la quasi totalité des antidépresseurs sont des molécules qui rétablissent les taux de sérotonine qui se sont souvent effondrés pendant les états dépressif.

Les aliments riches en vitamine B sont heureusement indiqués pour la perte de poids. On retrouve les légumes verts, brocoli, épinard, asperge, ainsi que les céréales complètes conseillées pendant votre petit déjeuner.

Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups: vous augmentez le taux de vitamine B qui améliore votre état, et vous perdez votre petit bide en même temps.

Grâce à cette alimentation vous entrez dans un nouveau cercle, où vous diminuez votre stress et perdez de poids, ce qui représente une nouvelle source de plaisir qui vous poussera à poursuivre vos changements nutritionnels.

Choisir ces aliments qui vous feront du bien ne demande pas de grands sacrifices. Vous ne vous privez pas de nourriture, au contraire vous mangez à votre faim, mais des aliments qui font du bien à votre corps et à votre moral!

Voici nos recettes spécial ventre plat

Salade pois chiches à l’orange

200 g de pois chiches
2 oranges
1 botte de persil
1 c à s de moutarde
1 gousse d’ail écrasée
1 c à s d’huile d’olive

Faites tremper les pois chiches toute la nuit dans une grande quantité d’eau froide, vous pouvez utiliser une boite de pois chiches déjà cuites égouttez et bien rincer dans ce cas.
Le lendemain, faites cuire les pois chiches à l’eau bouillante pendant 30 minutes, égouttez et laissez tiédir, pelez à vif les 2 oranges, ajoutez aux pois chiches.
Ajoutez les ingrédients de la sauces, mélangez et laissez mariner une demi heure.

Salade pois chiches fraîcheur

200 g de pois chiches cuits
200 g de tomates cerises
1 petit oignon
Vinaigrette à l’ail et au piment.
Mélangez tous les ingrédients de la salade et nappez de vinaigrette, gardez au frais.

salade de betterave orange

2 grandes betteraves cuites
2 oranges
Vinaigrette aux oignons et persil.
Coupez les betteraves en rondelles.
Coupez les oranges en rondelles.
Disposez dans un plat et nappez de vinaigrette.

Salade betterave pomme

1 grosse betterave cuite
1 pomme granny smith
1 c à s de miel
1 petit verre de vinaigrette à l’ail
Coupez la betterave et la pomme en bâtonnets
Arrosez avec la vinaigrette et le miel.

Brochette de poulet au romarin

1 blanc de poulet
1 pincée de romarin séché
1 gousse d’ail écrasée
Sel et poivre
Jus d’un demi citron
Coupez le poulet en gros dés et ajoutez la marinade
Laisser reposer une demi heure et cuire au grill ou sur une poêle anti-adhésive.

Escalope de dinde au curry

200 g d’escalope de dinde
1 càs de curry doux
1 yaourt nature
Sel et poivre
Laissez mariner l’escalope dans le curry et le yaourt, salez et poivrez
Faites cuire au grill ou dans une poêle anti-adhésive.

Filet de sole en papillote

1 filet de sole, ou une sole entière de taille moyenne
1 gros bulbe de fenouil
1 càs d’huile
Jus de citron
Sel et poivre, graine de fenouil
Dans un papier cuisson plié en deux, rangez le fenouil coupé en 4, mettez dessus la sole et assaisonnez
Fermez la papillote et mettez à cuire au four ou dans une poêle couverte pendant 20 mn
Ouvrez la papillote pour laisser évaporer le liquide et servez avec un trait de jus de citron.

Omelette aux herbes

2 oeufs de gros calibre
1 petite tasse d’un mélange d’herbes fraîches: persil, ciboulette, sauge
1 oignon de printemps
1 noisette de beurre
Sel poivre cumin
Battez les oeufs avec les herbes et l’oignon haché
Salez, poivrez, et faites cuire dans une poêle avec le beurre.
Présentez dans une assiette avec une salade de pomme de terre vapeur.

Compléments alimentaires pour perdre du ventre

Certains compléments sont à base de produits naturels, comme certains fruits, épices racines et feuilles.

Si vous voulez utiliser ces produits comme seule méthode pour avoir un ventre plat, sans changer vos habitudes alimentaires et sans augmenter votre activité physique, autant vous avertir tout de suite qu’aucun produit ne pourra faire cela tout seul.

Après cette mise en garde, si vous voulez tout de même accélérer le processus de perte de poids au niveau du ventre, certains produits peuvent apporter un plus dans le cadre de la bonne alimentation, l’élimination du stress et la pratique régulière de sport adapté.

La nature regorge de substances qui agissent sur l’accumulation de graisse notamment au niveau du ventre, je vous donne les noms des molécules qui ont fait leurs preuves, mais pour le choix des marques je vous conseille de lire nos tests et vais sur les pilules minceur et d’opter pour le produit qui vous inspire confiance.

Les compléments les plus simples et qui contiennent juste quelques d’ingrédients sont souvent meilleurs. Fuyez les formules qui affichent une multitude de substances actives et qui prétendent que leur effet sera décuplé.

voici quelques ingrédients qui sont efficaces pour aider à obtenir un ventre plat.

Le café vert

C’est le café à l’état brut. Il est plus riche en antioxydants que le café torréfié et possède des vertus minceur reconnues aujourd’hui. L’extrait de café vert se retrouve dans plusieurs produits minceurs, il a des pouvoirs prouvés en tant que coupe faim et brûle graisse.

Comme je vous ai conseillé, si vous optez pour le café vert, choisissez un produit de qualité, et essayez-le en petite dose, car sa teneur en caféine peut vous rendre irritable et perturber votre sommeil.

La cétone de framboise

Cette substance existe en très petite quantité dans les framboises. Elle est reconnue comme produit minceur et fait partie des best seller des pilules minceur. Elle a fait l’objet de véritables études scientifiques qui prouvent son action sur la perte de poids.

Le Konjac

C’est une plante asiatique qui commence à être bien connue en Europe, c’est son pouvoir coupe faim qui la rend intéressante dans la perte de poids, très riche en fibres qui se gonfle d’eau et donne une sensation de satiété.

Le konjac régule l’appétit. Il est donc intéressant pour les personnes qui ont tendance à ingurgiter de grandes quantités de nourriture. Il aide à diminuer le taux de cholestérol ainsi que la glycémie et a un effet légèrement laxatif qui nettoie le tube digestif.

Les probiotiques

Ces micro organismes naturellement présents dans notre flore intestinale peuvent ne pas suffire à équilibrer la digestion et fortifier le corps contre les agressions extérieures. Dans ce cas un apport supplémentaire en probiotiques est fortement recommandé.

Comme je vous l’ai expliqué plus haut, les probiotiques luttent contre le ballonnement et la mauvaise digestion, ce qui permet de limiter l’aspect gonflé du ventre, et d’affiner la taille.

Ils sont naturellement présents dans les yaourts et les laits fermentés, mais si vous sentez que votre ventre ballonné a besoin de plus, vous pouvez opter pour un complément alimentaire sous forme de gélules qui vous offre une dose suffisante en probiotiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *