Sélectionner une page

alliALLI est une version moins puissante et sans prescription que la pilule sur ordonnance Xenical. Toutes les deux contiennent l’ingrédient efficace Orlistat.
En 2011, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (la fameuse FDA) a indiqué qu’il faut renforcer les mises en garde sur cette pilule en raison de ses potentiels effets secondaires dangereux.

Nous nous demandons alors si Alli est une pilule minceur sécurisée ou si vous devriez plutôt chercher un autre capteur de graisses plus sûr et sans risque?

Il fût un moment où ce produit pour maigrir était disponible à la vente partout, même dans les pharmacies au Royaume Uni.
Actuellement, il est devenu de plus en plus introuvable, même en ligne.
Pourquoi ? C’est ce que nous allons essayer de découvrir à travers notre enquête et nos tests.

Présentation de la pilule Alli

Alli a été commercialisée pour la première fois en Juin 2007 aux Etats-Unis et se présentait comme étant le seul supplément alimentaire de perte de poids approuvé par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux.

On a du attendre deux années pour que cette pilule arrive chez nous en Europe. Ce n’est qu’en 2009 où elle a été commercialisée comme une variante moins puissante et disponible en vente libre du médicament Xenical, à base du même ingrédient et commercialisé par Roche. (lire notre test).

En effet, Xenical contient 120mg de l’ingrédient Orlistat alors qu’Alli en contient uniquement la moitié, soit 60mg.
Pour vous rapprocher plus de cet ingrédient, nous vous invitons à lire notre test à ce propos.

Au début, les réglementations voulaient qu’Alli ne soit vendue qu’aux personnes ayant un IMC supérieur à 28, c’est à dire un indice de masse corporelle de 28.
L’interprétation de cet indice 28 est : surpoids.
Cet indice est le standard défini par l’organisation mondiale de la santé (OMS) pour évaluer les risques liés au surpoids et à l’obésité. Les différents autres statuts que cet indice permet de définir sont : l’obésité morbide, l’obésité sévère, l’obésité modérée, le surpoids, la corpulence normale, la maigreur et enfin la famine.
Par exemple pour une personne qui fait une taille de 1,60m, voici les différents statuts selon son poids :

  • – de 42 kg : famine
  • de 42 à 47kg : maigreur ;
  • de 47 à 64kg : corpulence normale ;
  • de 64 à 77kg : surpoids ;
  • de 77 à 90kg : obésité modérée ;
  • de 90 à 102kg : obésité sévère ;
  • Plus de 102kg : obésité morbide.

Cependant, cette règle n’était pas vraiment respectée et tout le monde savait qu’on pouvait l’acheter sans avoir à prouver son IMC.

Alli est commercialisée par GlaxoSmithKline (GSK), qui est une entreprise britannique qui détient le septième rang mondial dans l’industrie pharmaceutique mondiale. C’est une grande société qui emploie plus de 100 000 personnes dans 116 pays, dont 15 000 chercheurs. Leur gamme de médicaments couvre plusieurs domaines : la pneumologie, le VIH, le diabète, l’oncologie, la vaccinologie, l’antibiothérapie, la thromobose…
En 2011, ils ont tenté de vendre la marque Alli ainsi que d’autres suppléments de perte de poids qu’ils possèdent. Les résultats étaient loin de ceux escomptés par eux.

Le site d’Alli est encore au nom de GSK. On en déduit qu’apparemment ils ne sont pas parvenus à vendre la marque Alli.

Ce que la pilule Alli prétend faire pour vous

Alli prétend que pour chaque kilo que vous perdez en ajustant votre alimentation, elle vous aidera à perdre 500g de plus.

Comment ?
En bloquant 40% de graisses que vous ingérez à chaque repas, ce qui rendra votre alimentation encore plus saine. Les graisses bloquées sont expulsées hors du corps d’une manière naturelle avec les selles.

Alli n’est ni un stimulant ni un coupe-faim. Elle agit uniquement au niveau du système digestif. Alli empêche l’absorption d’une partie des graisses ingérées. Alli promet pour chaque 2 kilos perdus grâce à vos propres efforts, une perte supplémentaire de 1 kg.

Alli promet une perte de poids de 4,4kg durant une période de 6 mois, soit la durée maximale d’utilisation.

L’usage de la pilule Alli est indiqué dans le cadre d’un régime réduit en calories et pauvre en graisses.

Ingrédients Alli

Alli appartient à la catégorie des médicaments de perte de poids appelés capteurs de graisse, qui ont pour but de réduire la quantité de graisses absorbées au fur et à mesure que vous mangiez.
Les études ont démontré qu’en effet jusqu’à 25% des graisses peuvent être bloquées en inhibant les enzymes qui dégradent les graisses dans l’intestin.
Les graisses non digérées seront alors expulsées naturellement avec les selles.

Il y a un seul et unique ingrédient dans sa composition : Orlistat.
C’est un ingrédient actif retrouvé dans le médicament sous ordonnance Xenical. Et étant donné que la dose initiale présente dans Xenical a été réduite à la moitié, il n’y a pas besoin de surveillance médicale nécessaire.
Cela justifie la disponibilité de Alli sans obligation de prescription médicale.

Alors, qu’est-ce que l’Orlistat ?

1. ORLISTAT (60mg) :
Même si cliniquement approuvé comme aide à la perte de poids, ses résultats concrets ont cependant été modestes.
Plusieurs effets secondaires rapportés par des consommateurs ont fait que la pilule a été étiquetée « Alli Oups ».
Récemment, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux a rapporté des atteintes hépatiques chez un petit nombre de consommateurs.
Pour avoir une idée plus détaillé sur cette substance, nous vous conseillons cet article.

Effets secondaires Alli

L’effet secondaire le plus inquiétant en consommant Alli est l’atteinte hépatique éprouvée par un certain nombre de consommateurs, comme l’indique la FDA.

Vous pouvez consulter le rapport de la FDA portant sur ce sujet via ce lien :
(Source : US Food and Drug Administration. Postmarket Drug Safety Information for Patients and Porviders. 05.26.2010).

Il convient tout de même de préciser que seuls 13 cas d’atteinte hépatique ont été enregistrés durant la période allant d’Avril 1999 à Août 2009.

D’une autre part, d’autres effets secondaires plus communs ont également été rapportés.
Le plus commun est la diarrhée lors de la prise d’Alli, qui a justement donné lieu à l’expression « Alli Oups ».
Cet effet désagréable est dû en partie à la consistance des selles qui deviennent grasses et volumineuses, d’où le besoin urgent d’évacuer.
Certains consommateurs disent qu’ils ont carrément été cloués aux toilettes !

Lorsque vous prenez Alli, il est aussi recommandé de prendre des multivitamines avec les repas, car Alli peut réduire les niveaux de certaines vitamines liposolubles essentielles. Cette recommandation est essentielle pour prévenir toute carence.

Alli n’est pas recommandée pour les femmes enceintes ou qui allaitent.
Toute personne sous warfarine, ciclosporine ne devrait pas prendre Alli.

En 2010, la FDA a annoncé qu’Alli devrait indiquer le risque d’atteintes hépatiques aux consommateurs.

Et pour conclure, voici la mise en garde émise par l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) concernant le risque d’hépatotoxicité à la fois de Orlistat, Alli et Xenical. L’ANSM annonce que le risque d’atteintes hépatiques rares mais graves lors d’un traitement par orlistat. Plus loin dans son communiqué, cette instance officielle, cite des cas graves d’atteintes hépatiques rapportés ayant conduit dans certains cas à une transplantation hépatique voire au décès du patient!
Voici le lien pour lire le rapport intégral de l’ANSM : (Source : ANSM. point d’information du 23/09/2011)

Témoignages Utilisateurs Alli

Les témoignages des utilisateurs d’Alli sont contradictoires.
Certains sont positifs :
« Le meilleur supplément de perte de poids en association avec une alimentation saine. Facile à prendre avec chaque repas. J’en ai essayé d’autres et Alli est le meilleur »

Quand d’autres sont négatifs :
« Ce produit n’a fait que me confiner aux toilettes à longueur de journée. Mais il n’a eu absolument aucun effet sur mon poids. »

Les plaintes enregistrées des consommateurs concernaient surtout le besoin urgent, incontrôlable et fréquent d’aller aux toilettes.

Cependant, nous restons plutôt sceptiques par rapport aux témoignages dont on ne peut pas vérifier l’authenticité.

Pour résumer, est-ce qu’Alli fait maigrir ?

Il y a un bon nombre d’études qui indiquent qu’Orlistat peut être utilisé pour lutter contre l’obésité.
Les essais cliniques effectués par GSK ont prouvé que :

« Lorsqu’il est utilisé en association avec un régime hypocalorique, faible en graisses, il peut aider les gens à perdre 50% plus de poids qu’avec les régime tout seul »

Cependant, les essais d’Orlistat ont donné des résultats différents.
Une étude a démontré une simple baisse de 5 à 10% de la masse corporelle au bout de 12 mois d’expérimentation.
Cette même étude a montré que les sujets ont repris jusqu’à 35% de leur poids à l’arrêt de la prise d’Orlistat !
Vous pouvez trouver plus d’informations via ce lien : (source : RxList. ).

Il semble qu’Alli peut engendrer des pertes de poids modestes, mais qu’Orlistat, son principal et unique composant, peut lui causer des gênes digestives considérables.

Retrouvez plus d’informations sur les effets secondaires d’Orlistat :
(Source : NCBI.Division of Clinical Pharmacology, Sunnybrook and Women’s College Health Sciences Center, Ontario, Canada. Padwal R., Li SK., Lau DC. Cochrane Database Syst. Rev. 2004; (3) : CD004094.).

Les liens sont disponibles uniquement en anglais, mais ils valent le détour pour se faire une meilleure idée.

acheter Alli ?

Avant, Alli était disponible partout, notamment dans les pharmacies, en ligne et même dans les émissions de télé-achat.

Actuellement, Alli semble carrément indisponible en ligne et dans le commerce.
Les revendeurs qui vendaient Alli avant affichent le message « Alli sera en rupture de stock pendant quelque temps ».

Nous avons trouvé cette boutique en ligne qui offre trois packs Alli : 

  • 1 mois de traitement pour le coût de : 79,99€.
  • 2 mois de traitement : 151,99€ soit une économie de 5%.
  • 3 mois de traitement pour le prix de 215,99€ soit une économie de 10%.

La posologie recommandée est de 3 pilules par jour. Ce produit contient un dosage de 60mg d’orlistat et affiche l’approbation de la FDA aux Etats-Unis et l’EMA en Europe.

L’AFSSAPS souligne les indications suivantes :

  • Aux médecins et pharmaciens : l’obligation d’informer les patients sur la possibilité de survenue d’une atteinte hépatique ;
  • Aux patients, de signaler immédiatement tout symptôme d’atteinte hépatique à leur médecin. Parmi ces symptômes, la fatigue, le jaunissement de la peau et des yeux, les maux de ventre et la sensibilité du foie.
  • Suite à l’apparition de l’un ou de ce symptômes, l’arrêt immédiat du traitement et la réalisation d’un bilan hépatique.

commander-alli

Notre Avis sur Alli

En suivant un régime hypocalorique et en faisant suffisamment d’exercices, Alli pourrait donner une perte de poids modeste au meilleur des cas.
Nous ne voyons pas pourquoi vous devez souffrir des effets secondaires gênants et payer beaucoup d’argent pour des résultats aussi faibles.
D’autant plus qu’il semble impossible de trouver Alli en ce moment !

Pour ce qui est des capteurs de graisses efficaces, plus sûrs et moins coûteux, il y en a plusieurs comme Proactol XS (lire le test) réputé pour son efficacité et contenant une composition 100% naturelle.

Pour reprendre les mots de l’ANSM, La démarche de perte de poids n’est ni anodine, ni sans conséquence pour la santé. Elle doit entrer dans le cadre d’une démarche globale, individualisée et s’inscrire sur le long terme sous le contrôle d’un médecin.

Share This